Cyber-escarmouches : un nouveau sujet de tensions entre Chine et Etats-Unis

A l'occasion d'une rencontre avec son homologue de l’Armée de Libération du Peuple ce lundi 22 avril, le Général Martin Dempsey a évoqué les attaques informatiques visant les Etats-Unis et qui semblent trouver une origine en Chine.

A l'occasion d'une rencontre avec son homologue de l’Armée de Libération du Peuple ce lundi 22 avril, le Général Martin Dempsey a évoqué les attaques informatiques visant les Etats-Unis et qui semblent trouver une origine en Chine. Un «point de friction», selon lui. Pour le secrétaire à la Défense, Chuck Hagel, ces attaques «constituent la plus grande menace pour notre sécurité - sécurité économique, sécurité politique, sécurité diplomatique, sécurité militaire ». Mais comme le rapporte le

Christian Science Monitor, les deux pays pourraient commencer à trouver un terrain d’entente. Le Général Fang Fenghui

a ainsi concédé que «les conséquences [d’attaques informatiques] peuvent être aussi sérieuses que celles d’une bombe nucléaire ». Et d’estimer qu’il est «important d’accepter l’idée que nous devrions travailler conjointement sur ce problème et mettre en place un mécanisme pour améliorer la coordination et la coopération autour de la cybersécurité ». Plus tôt en avril, le secrétaire d’Etat John Kerry avait suggéré la mise en place d’un groupe de discussion conjoint sur le sujet. La

Chine est régulièrement mise à l’index dès que l’on évoque les attaques informatiques et, notamment, le cyberespionnage. L’Armée de Libération du Peuple est en particulier

soupçonnée d’entretenir d’importantes capacités offensives dédiées.

Pour approfondir sur Authentification et signature électronique

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close