CA rachète Nolio et Layer 7

A l’occasion de sa conférence CA World, qui se tenait cette semaine à Las Vegas, CA Technologies a annoncé le rachat de Nolio et de Layer 7 Technologies, deux jeunes entreprises, dont les technologies viendront compléter son portefeuille de virtualisation de services et notamment l’offre CA LISA (héritée du rachat en 2011 d’ITKO).

A l’occasion de sa conférence CA World, qui se tenait cette semaine à Las Vegas, CA Technologies a annoncé le rachat de Nolio et de Layer 7 Technologies, deux jeunes entreprises, dont les technologies viendront compléter son portefeuille de virtualisation de services et notamment l’offre CA LISA (héritée du rachat en 2011 d’ITKO). Le rachat de Nolio, notamment, va permettre de compléter les technologies de modélisation d’applications de CA LISA, a expliqué Shridhar Mittal, le directeur général de la division Application Delivery de CA Technologies au MagIT lors d’un entretien accordé à CA World. Il va aussi permettre de simplifier le passage en production des applications et la gestion de leur cycle de vie. Comme nous l’a indiqué le CTO de CA, John Michelsen (venu d’ITKO), Nolio est une société à laquelle ITKO s’intéressait déjà avant son rachat par CA car ses technologies de modélisation, d’automatisation et de déploiement sont un parfait complément de celles de LISA. Le second rachat, celui de Layer 7 technologies, est aussi destiné à compléter LISA. Layer 7 propose des bibliothèques d’API prêtes à l’emploi (notamment autour de l’authentification et de la gestion de la sécurité, ainsi qu’autour de l’accès aux services Cloud) ainsi qu’un portail permettant à une entreprise de gérer l’ensemble de ses API (internes ou externes). Les outils de la firme devraient venir enrichir la bibliothèque de virtualisation de services déjà large de CA LISA. Ils pourraient aussi jouer un rôle important dans l’enrichissement de la plate-forme SaaS sur laquelle CA a annoncé vouloir proposer une large part de ses logiciels dans le futur. Layer 7 compte parmi ses clients plusieurs géants du commerce de détail (dont Best Buy), des acteurs de la défense (dont la défense US, le ministère de l'intérieur US et l'OTAN) ainsi que des acteurs des télécoms (dont Orange) et du secteur bancaire (Estrade, Mastercard)... Nolio, de son côté, est très présent dans le secteur bancaire (Standards & Poors, Crédit Agricole, ING, CommerzBank…), dans le secteur de l’assurance (Generali, Groupama), dans le commerce de détail (FNAC, Tesco) et chez les géants de l’intégration (Logica, Atos, CSC…). Le prix d’achat des deux sociétés n’a pas été communiqué.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close