L’agence européenne pour la sécurité des SI tire la sonnette d’alarme

Rien ne va plus.

Rien ne va plus. L’Enisa, l’agence européenne pour la sécurité des réseaux et des systèmes d’information, s’inquiète et alerte, face à « la croissance du crime sur ATM ». Bref, la fraude aux distributeurs de billets automatiques.

L’Enisa s’inquiète tout particulièrement du développement des méthodes dites de skimming, à savoir de copie de cartes bancaires : l’agence fait état de 10 302 incidents de ce type en Europe en 2008, sur un total de près de 400 000 distributeurs. Dans un communiqué, l’Enisa indique notamment que le skimming peut faire appel « à de faux habillages des machines ; la technologie Bluetooth est de plus en plus utilisée pour transmettre les détails de la carte et son code PIN à un ordinateur portable distant ». En outre, « les gangs de criminels utilisent des techniques de phishing sophistiquées [pour récupérer des données de cartes bancaires, ndlr] et pénètrent dans les SI bancaires et leurs sites web pour obtenir les informations de comptes bancaires et les codes PIN. » 

Pour approfondir sur Authentification et signature électronique

- ANNONCES GOOGLE

Close