Android, comme «pisser dans son pantalon» / Licencié à cause de Facebook / Oracle casse JPMorgan …

“Adopter Android, c'est comme «pisser dans son pantalon» pour se tenir chaud l'hiver” (20minutes)En pleine reconstruction et valse de ses dirigeants, Nokia n’hésite plus à faire feu sur la concurrence.

“Adopter Android, c'est comme «pisser dans son pantalon» pour se tenir chaud l'hiver” (20minutes)
En pleine reconstruction et valse de ses dirigeants, Nokia n’hésite plus à faire feu sur la concurrence. Et voici un coup de canon en direction d’Android, relevé par nos confrères de 20minutes qui relaient les propos du responsable de la division smartphone du Finlandais, publiés dans le Financial Times.  “Adopter Android, c'est comme «pisser dans son pantalon» pour se tenir chaud l'hiver”, dixit Anssi Vanjoki, qui s’apprête par ailleurs à quitter le groupe avec l’arrivée de Stephen Elop à sa tête. Android, trop court-termiste ?

Facebook, cause de licenciement à Périgueux (Lemonde.fr)
Une illustration du risque des media sociaux en entreprise. Nos confrères reviennent sur une affaire de licenciement pour faute grave de trois personnes, prises la main dans le sac par la direction, en train de discuter sur Facebook, de leur condition de travail, dégradée.  Interception illicite sur le “mur” ou pas, l’affaire sera jugée par le tribunal des prud'hommes.

Un bug Oracle fait vaciller JPMorgan (DBMS2)
Notre confrère se livre à une véritable autopsie de la panne intervenue chez JPMorgan. Une panne dont la source proviendrait d’un bug de la base Oracle. Perte de données, données corrompues, transactions faussées, le bilan semble lourd. La panne aurait principalement frappé le portail du groupe, les applications liées aux prêts bancaires, les portefeuilles de titres et le système de paiements inter-bancaires.

Openworld décrypté (Software Insider)
Ray Wang livre son analyse sur chaque annonce faite au premier jour d’OpenWorld.  Fusion Apps, Unbreakable Enterprise Linux, Oracle Exalogic Elastic Cloud, un tour d’horizon que l’analyste re-contextualise au sein de la stratégie de la firme de Larry Ellison. Ce qu’il faut retenir des débuts d’OpenWorld.

HTML 5 : pas si secure (Threatpost)
Si HTML 5 renforce assurément la sécurité sur le Web, en bouchant notamment les trous des versions précédentes du langage, certains experts prétendent quant à eux que la future lingua franca du Web compote des risques. Ceux de donner naissance à de nouvelles formes d’attaques, exploitant le vaste de pans de nouvelles fonctionnalités du langage - comme le mode offline par exemple. La fonctionnalités d’abord, au détriment de la sécurité.

Sécurité : quelle pièce manquante dans le Cloud (Computerworld)
Quelle est la pièce manquante en matière de sécurité dans le Cloud, s’interrogent nos confrères, alors que la sécurité est justement l’élément qui refroidit le plus les entreprises lorsqu’on parle d’adoption du nuage. Réponse : une fine gestion des logs pour les clouds publics. La base, selon eux, pour une gouvernance efficace en matière de sécurité.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close