Nokia : l'arrivée d'Elop fait le vide parmi la vieille garde finnoise

Le choix de Nokia de recruter son nouveau patron à l'extérieur - en allant chercher Stephen Elop chez Microsoft - crée des remous en interne ; plusieurs dirigeants majeurs ont annoncé leur volonté de quitter le groupe suite à l'annonce de cette nomination.

Le choix de Nokia de recruter son nouveau patron à l'extérieur - en allant chercher Stephen Elop chez Microsoft - crée des remous en interne ; plusieurs dirigeants majeurs ont annoncé leur volonté de quitter le groupe suite à l'annonce de cette nomination. C'est notamment le cas de Anssi Vanjoki, un vétéran du constructeur finlandais (où il a passé 19 ans) et souvent présenté comme le successeur naturel de Olli-Pekka Kallasvuo, le précédent Pdg débarqué.

Anssi Vanjoki était le dernier membre de la garde rapprochée de Jorma Ollila, le patron mythique de la société qui l'avait hissée au premier rang des constructeurs de téléphones mobiles. Ce dernier, actuel président du conseil d'administration, a également confirmé qu'il quitterait la société mais a assuré qu'il accompagnerait la nouvelle direction pendant une période de transition (jusqu'au printemps 2012).

Stephen Elop est le premier patron non-finnois du groupe.

En complément :

- Stephen Elop quitte Microsoft pour diriger et relancer Nokia

Pour approfondir sur Constructeurs

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close