Hadopi, turbo du piratage / Drizzle se pose chez RackSpace …

Hadopi, stéroïde pour le piratage (Numerama) Hadopi aurait eu pour effet de faire gonfler les rangs des pirates informatiques.

Hadopi, stéroïde pour le piratage (Numerama)

Hadopi aurait eu pour effet de faire gonfler les rangs des pirates informatiques. Selon trois chercheurs de l’Université de Rennes, la loi Hadopi aurait permis d’attirer l’attention sur d’autres techniques de piratage non-prises en compte par l’Hadopi et, plus surprenant, aurait eu pour effet d’augmenter le nombre de téléchargements illégaux. Si moins d’internautes affirment utiliser les réseaux P2P, le taux d’internautes qui pratiqueraient le téléchargement illégal, a grimpé davantage.

Drizzle entre dans le nuage de RackSpace (Blog Jay Pipes)

Jay Pipes, l’un des créateurs de la base de données Drizzle, s’explique sur les raisons de son départ de Sun/ MySQL pour atterrir chez RackSpace, un des spécialistes du Cloud Computing. Et d'expliquer vouloir offrir un havre de paix à Drizzle qui trouvera un terrain d’expression pour sa modularité. On y apprend que la frilosité de Larry Ellison à l’égard du Cloud a refroidi Jay Pipes quant aux perspectives d’évolution de Drizzle. RackSpace utilisera Drizzle au côté de Cassandra.

Google sur le grill (Electronlibre)

Un entretien de Renaud Chareyre, auteur de “Google Spleen” qui dresse un portrait au vitriol du mécanisme de publicité et de référencement mis en place par Google. Un AdWords complètement opaque qui reste anti-concurrentiel et surtout qui vient bousculer la “we are not Evil” attitude du groupe de Mountain View.

Silent Ubisoft (Lemonde.fr)

Le serveur de gestion des droits numériques d’UbiSoft a été piraté ce week-end, privant certains internautes d’accès à leur jeux. Une attaque pour laquelle l’éditeur de Assassin's Creed 2 s’excuse platement.

FT à la jumelle (New York Times)

Les refontes sociales et la réforme des conditions de travail chez France Télécom vues par le New York Times. L’onde de choc du rapport Technologie est arrivée sur la côte Est des Etats-Unis.

Le Cloud hybride

Le Cloud se consommera à la sauce hybride. Forbes revient sur la tendance, entendue à la RSA Conference, sur le côté hybride du Cloud Computing. Une tendance qui partitionne les processus des datacenters avec, d’un côté, les clouds privés pour la sécurité et, de l’autre, les clouds publics. Les DSI doivent dès aujourd’hui prendre en compte cette dimension, conclut Forbes.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close