Vendre moins / Réprimer plus / Very big deal …

Les vendeurs d'électrivité veulent en vendre moins (PC World) Ca peut paraître surréaliste... ou donner une image faussement désintéressée des producteurs d'électricité américains.

Les vendeurs d'électrivité veulent en vendre moins (PC World)

Ca peut paraître surréaliste... ou donner une image faussement désintéressée des producteurs d'électricité américains. Emmenés par la Pacific Gas & Electric (PG&E), qui dessert une bonne part de la baie de San Francisco et de la Silicon Valley, les représentants de 19 industriels nord-américains de l’énergie se sont réunis pour pousser les industriels de l’informatique à réduire leur consommation énergétique. Car la voracité des centres de calcul semble sans limite : 50 à 75 mégawatts de plus en 18 mois pour PG&E. Soit l'équivalent de la production d'un petit réacteur nucléaire. Alors poussée écologiste dans le big business ? Non, plutôt pragmatisme économique pour les producteurs d'électricité, qui voudraient éviter d'avoir à construire de coûteuses nouvelles unités de production. Les acheteurs de serveurs économes peuvent donc s'attendre à des bons de réduction. En France, EDF n'a toujours pas dit un traître mot du sujet...

Piratage : l'instrument de la répression (Le Monde)

C'est dans un article du Monde qu'on en apprend un peu plus sur l'équipement du Service technique de recherches judiciaires et de documentation (STRJD), un service regroupant des gendarmes spécialisés dans la traque des trafics sur le Web. Ceux-ci utilisent le moteur de recherche multimédia Advestisearch qui « permet de repérer sur la Toile des contenus identiques ou dotés de points communs avec des contenus de références, et ce dans la plupart des formats utilisés sur Internet », comme l'explique au Monde le fondateur de cette société française. Un créneau assurément porteur à la lecture du rapport Olivennes sur les mesures à prendre pour lutter contre le téléchargement illégal.

Comme au bon vieux temps des « big deals » (Computerworld)

Un contrat de 4 milliards de dollars, 3 000 (!) informaticiens transférés à des prestataires. Le contrat d'outsourcing que vient de signer la multinationale néerlandaise Shell avec AT&T (réseau et télécommunications, 1,6 milliard), T-Systems (hébergement et stockage, 1,5 milliard) et EDS (poste de travail et intégration, 1 milliard) aligne des chiffres qu'on avait plus vus depuis quelques temps. Au-delà de la très rapeuse langue de bois qui entoure la signature de ce type d'accords, il faudra juger la pertinence de ce mouvement stratégique du pétrolier – et la qualité de l'exécution du contrat – sur la durée.

Même en SP1, Vista est boudé (SearchSecurity)

On (Microsoft en premier lieu) aurait pu penser que la disponibilité du Service Pack 1 de Vista, qui traditionnellement amène plus de stabilité à Windows, allait provoquer une vague de migrations vers le dernier né des Windows. D'autant que le support de ceux qui passent à Vista SP1 est gratuit : cadeau de Microsoft, qui fait des pieds et des mains pour accélérer l'adoption de son système de dernière génération. Mais rien n'y fait, explique SearchSecurity, pour qui les administrateurs continuent à faire la fine bouche. Dans un autre registre, l'image de Microsoft se dégrade rapidement auprès des cadres américains, signale PC World. Désamour ?

La vieille lune du décisionnel pour tous (Intelligent Enterprise)

Dans un billet d'une grande lucidité, Neil Raden, blogueur sur Intelligent Enterprise, démonte sans prendre de gants le mythe de l'extension du décisionnel à toutes les catégories d'utilisateurs. Et s'emploie à expliquer pourquoi il ne croit guère, sur ce sujet, aux prédictions radieuses d'un Gartner.

EMC veut faire oublier qu'il vend du stockage (Techworld)

Intégrer des briques de son large porte-feuille pour construire des solutions visant des niches de marché. Les multiples rachats effectués par EMC lui ouvre (potentiellement) de nouveaux horizons, avec des solutions clefs en main et la vente de services liés. C'est en tout cas l'esprit de Physical Security Solutions, qui mélange authentification, archivage, gestion de contenus et prise en charge de la vidéo-surveillance sur IP. Un assemblage de matériels EMC, de logiciels RSA et Documentum et de technologies d'un partenaire (Verint System). Il ne reste plus qu'à démontrer la pertinence de la stratégie via des signatures de contrat.

Pour approfondir sur Opérateurs et intégrateurs réseaux

- ANNONCES GOOGLE

Close