RTE confie l'infogérance de son SI à Atos et Euriware

Mise à jour le 27 août, à 17 h Dans un communiqué, RTE, le gestionnaire du réseau de transport d'électricité, explique avoir renouvelé ses contrats d'infogérance, et retient le duo composé d'Atos-Origin et d'Euriware pour assurer le maintien et l'évolution de ses SI au cours des quatre prochaines années.

Mise à jour le 27 août, à 17 h

Dans un communiqué, RTE, le gestionnaire du réseau de transport d'électricité, explique avoir renouvelé ses contrats d'infogérance, et retient le duo composé d'Atos-Origin et d'Euriware pour assurer le maintien et l'évolution de ses SI au cours des quatre prochaines années. Selon les porte-parole du donneur d'ordre, il s'agit d'une restructuration de ses lots d'infogérance, afin d'obtenir "une répartition plus lisible des tâches confiées aux prestataires".

Atos-Origin se voit confier l'exploitation de 10 000 postes de travail, près de 100 applications de gestion (autour d'un cœur SAP) et de 800 serveurs. S'y ajoute l'hébergement d'une plateforme d'échanges avec les clients et partenaires de RTE. Le contrat emploiera 170 personnes chez Atos. La SSII avait déjà été retenue par RTE pour rénouveler le système de conduite du réseau de transport électrique de l'opérateur. Et était également l'infogérant du datacenter principal de RTE. Le nouveau contrat représente une "large extension de son champ d'activité".

De son côté, Euriware, la SSII filiale d'Areva, prend en change pour quatre ans les applicatifs de gestion du marché de l'électricité, soit quelque 100 serveurs et 70 applications. "Ce domaine, qui fait l’objet d’exigences fortes de qualité de service, vient en appui de processus stratégiques et sensibles pour RTE : mécanisme d’ajustement et équilibre offre-demande, gestion des interconnexions internationales", explique RTE.

Pour approfondir sur Infogérance d’exploitation

- ANNONCES GOOGLE

Close