L’Université de Reims mise sur les GPU pour booster son supercalculateur

L’Université de Reims Champagne-Ardennes va doter son centre de calcul haute performance (HPC) Romeo d’un nouveau cluster basé sur des processeurs GPU. Il sera basé sur 130 serveurs bullx R421 E3 hébergeant 260 accélérateurs GPU Tesla K20X de Nvidia.

L’Université de Reims Champagne-Ardennes va doter son centre de calcul haute performance (HPC) Romeo d’un nouveau cluster basé sur des processeurs GPU. Il sera basé sur 130 serveurs bullx R421 E3 hébergeant 260 accélérateurs GPU Tesla K20X de Nvidia.  Achevé cet été, il devrait atteindre une puissance de 230 téraflops. 

Ce nouveau cluster sera ouvert pour des usages universitaires ou industriels dans trois domaines principaux : mathématiques et informatique, physique et science de l’ingénieur, et modélisation de système moléculaire complexe. Depuis un an, l’université de Reims Champagne-Ardennes fait partie du réseau CUDA Research Center de Nvidia. C’est même la première université française à avoir reçu ce label.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close