Entretien avec Dave Kresse, nouveau CEO de Coraid

Ancien VP de NetApp et CEO de Mu Dynamics, (revendu à Spirent), Dave Kresse est le nouveau CEO de Coraid. Il revient sur la stratégie du constructeur avec nos confrères de SearchStorage.com.

Coraid, un fournisseur de systèmes de stockage Ethernet basé à Redwood shores, à quelques pas d’Oracle, a récemment changé de PDG, l’emblématique Kevin Brown, s’effaçant trois ans après son arrivée pour laisser place à Dave Kresse, un ex-vice-président de NetApp en charge de l’administration du stockage chez le constructeur de 2003 à 2007. La transition se fait dans la douceur, Brown restant au conseil d'administration de Coraid et continuant à participer à la définition de la stratégie de l’entreprise.

Le mandat de Brown aura été marqué par l’étoffement du portefeuille de produits de Coraid et notamment de sa gamme de systèmes de stockage AoE (ATA over Ethernet) EtherDrive SRX. Développé par Coraid, AoE est une alternative à iSCSI qui permet de transporter le jeu de commande SCSI directement sur Ethernet sans encapsulation dans IP. Brown aura aussi accéléré le développement à l'international de Coraid (en France, la marque est notamment distribuée par l'intégrateur de solutions cloud Alyseo en conjonction avec les équipements réseaux d'Arista Networks)

Dave Kresse, CEO de Coraid

Pour faire le point sur la stratégie du constructeur, nos confrères de SearchStorage.com ont pu s’entretenir avec Kevin Brown et Kresse sur le changement de PDG et sur leurs plans pour Coraid.

 

SearchStorage : Quelle a été la raison de ce changement à la tête de l’entreprise ?

Kevin Brown : Je prends un poste au sein du conseil d'administration [et] je continuerai à donner un coup de main. Dave et moi nous connaissons depuis que nous étions vice-présidents chez NetApp il y a des années. Je vais rester impliqué dans la définition de la stratégie et dans les initiatives clés autour d’OpenStack. Dave va conduire notre stratégie de croissance et nous allons travailler ensemble pour bâtir toutes les plates-formes nécessaires pour percer sur le marché des entreprises.

SearchStorage : Dave, avez-vous suivi de près l’évolution de Coraid ? Qu'est-ce qui vous a poussé à accepter ce poste ?

Dave Kresse : quelques points sortent du lot. La première chose est l'opportunité de marché qui se présente à l'entreprise. Le marché du stockage est un marché de 30 milliards de dollars et plus qui se caractérise par un grand nombre d’innovations comme la flash. Mais je pense avant tout qu’il y a une transformation profonde en cours dans les centres de données. Nous passons d'un environnement avec des données de petite taille stockées sur des systèmes de stockage de grande capacité vers des environnements qui commencent à ressembler à ce qui se passe dans le monde du calcul, où vous avez de grands jeux de données stockés sur un grand nombre de « petites boîtes ». Vous devez penser en termes de scale-out. Et si vous regardez la vision stratégique que Kevin a mise en place, je crois que le marché [évolue en notre faveur]. Nous avons la possibilité de fournir le bon stockage pour ces environnements.

SearchStorage : Pourquoi faire ce changement maintenant ?

Kresse : Il est logique de faire un tel changement quand les choses vont bien et que le changement peut s’effectuer sans perturber l'entreprise. La participation de Kevin dans la société assurera la continuité.

SearchStorage : Comment une société comme Coraid peut survivre face aux grands acteurs du stockage ?

Kresse : Ce que nous faisons pour survivre est de devenir la meilleure solution pour un type de problèmes sur lequel les acteurs installés ne se concentrent pas. Beaucoup d'innovations dans l'industrie du stockage proviennent toujours d'améliorations incrémentales au sein architectures traditionnelles de type scale-up. Nous avons adopté une approche différente en termes de problèmes que nous voulons résoudre, nous nous penchons sur la question de la mutation du monde du data center vers des architectures scale-out. Se concentrer sur une nouvelle façon de faire fonctionner le datacenter et être le meilleur à ce jeu, c’est la façon de construire une société viable et indépendante sur le long terme.

Je pense que la bataille finale se joue autour de ce que l’on appelle le « software defined datacenter », mais il y a un grand nombre d’étapes à franchir avant d’y arriver. EMC commence tout juste à faire du bruit autour de projets qui se penchent sur scale-out.

Brown : Les approches basées sur le scale-out et l’automatisation qui se sont déjà produites dans le monde du calcul et dans le réseau est en train de secouer le monde du stockage. Les plates-formes traditionnelles sont rafraichies et subissent des cures de vitamines pour avoir l’air plus modernes, mais il y a de grands changements architecturaux à venir. Le monde évolue vers quelque chose de plus scale-out et agile, et cela se fera sur Ethernet, pas sur Fibre Channel.

Les grand fournisseurs commencent à parler de la résolution du problème - EMC livrera ViPR bientôt, mais cela consiste à prendre des silos isolés de stockage et à essayer de les lier entre eux.

SearchStorage : Il y a beaucoup de systèmes de stockage iSCSI sur le marché qui s'exécutent sur Ethernet. Pourquoi aucun autre fournisseur n’a-t-il adopté le protocole AoE que vous utilisez ?

Brown: Un grand nombre de fournisseurs de stockage ont des systèmes d’exploitation très complexes et des systèmes d’administration liés à ces protocoles [iSCSI et Fibre Channel]. Ils n'ont pas vu le besoin de changer parce qu'ils poussaient vers Fibre Channel over Ethernet [FCoE]. Au cours de l’année écoulée, cette stratégie s’est effondrée. Pour beaucoup de fournisseurs, la stratégie qui consistait à migrer d’iSCSI vers une technologie Ethernet performante et à faible latence est en miette : ils pensaient avoir couvert leurs bases avec FCoE mais ce n’est pas le cas. Alors que nous nous dirigeons vers un monde avec des exigences croissantes de performance avec la flash, déplacer des données sur une couche réseau de niveau 3 avec iSCSI paraît de plus en plus inadapté. Ce protocole n'a tout simplement pas été adopté pour les applications d’entreprise nécessitant des performances élevées.

SearchStorage : Donc je suppose que vous ne voyez pas le besoin d’adopter Fibre Channel ?

Brown: Nos clients ne demandent pas cela ; ils cherchent activement à se débarrasser de Fibre Channel. Nous nous appuyons aujourd’hui sur le 10 Gigabit Ethernet [GbE] et nous l'utilisons dans des déclinaisons massivement parallèles. Nous pouvons délivrer 10 GbE, 20 GbE, 30 GbE et 40 GbE de bande passante simplement en branchant des câbles supplémentaires. Nous sommes déjà à un niveau de performance plus élevé que le Fibre Channel actuel. Et le 40 GbE est au coin du chemin. Nous pensons qu’au cours des deux prochaines années, une chose va devenir vraiment évidente : si vous voulez continuer à surfer sur la courbe des performances,  il vaudra mieux ne pas rester sur cette vieille technologie réseau héritée des mainframes.

SearchStorage : Comment définissez-vous le software defined storage ?

Kresse : Vous disposez d'un logiciel intelligent qui gère de façon programmatique des services au-dessus d’équipements banalisés. Voilà ce dont il s’agit pour moi. Et ces équipements banalisés doivent presque fonctionner comme des briques de Lego. Vous devez pouvoir en ajouter simplement sans que cela ne se transforme en un cauchemar opérationnel. Les environnements de stockage progressent à un rythme sans précédent et le besoin est là pour les entreprises de pouvoir ajouter de la capacité à la demande. Des entreprises comme Amazon ont montré de façon claire comment les choses peuvent fonctionner et comment elles doivent fonctionner. Vous avez maintenant des gens qui construisent leurs propres centres de données, et qui se réfèrent à ce modèle pour définir comment ils peuvent fournir rapidement de nouveaux services à leurs utilisateurs. Ils s’intéressent aussi de près aux impacts économiques de ce modèle.

SearchStorage : Aurez-vous besoin d'une appliance virtuelle pour réaliser cette vision ?

Brown : Notre système d’administration est déjà une appliance virtuelle. Nous utilisons des produits banalisés pour assembler nos systèmes de stockage en réseau. Toute la magie est dans le logiciel.

SearchStorage : Quelle est l'importance de la flash pour la stratégie Coraid ?

Kresse : La flash est un composant. C'est quelque chose que nous utilisons et que nos clients  utilisent, mais c’est une question orthogonale par rapport à ce sur quoi nous nous concentrons ; à savoir l’assemblage de solutions scale-out. Pour moi, ce n'est pas une technologie de rupture. C'est un autre moyen pour les applications de s'exécuter plus vite. Tandis que la transformation des datacenters, d’un univers de petites données sur de grands serveurs vers un univers de grands jeux de données sur de multiples petits serveurs, est pour moi une reconfiguration fondamentale du datacenter.

Brown : La flash est « disruptive », mais il ne s’agit pas d’une industrie en soi. C'est juste un type de disque différent et tout le monde investit pour en tirer parti, nous y compris.

SearchStorage : Quelle est votre stratégie dans le cloud ?

Kresse : C’est un élément central de notre stratégie pour l’avenir. Nous voyons le marché se déplacer avec d’un côté les efforts des fournisseurs de services pour délivrer des services de cloud public et de l’autre de grands clouds privés en cours de construction. Nous avons quelques très gros clients dans cet espace et nous nous associons à des gens à la pointe de la construction de ces nuages. Ils rencontrent de multiples difficultés et nous nous associons à eux pour les aider à les résoudre. Nous réutilisons alors l’expertise accumulée pour la mettre à disposition d’autres clients.

 

Propos recueillis par Dave Raffo, SearchStorage.com

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close