MariaDB Enterprise : SkySQL oriente MariaDB vers la haute disponibilité avec Galera

Quelques mois après avoir levé 20 M$, SkySQL dévoile MariaDB Enterprise, des composants et bibliothèques visant à muscler la serveur de base de données libre.

SkySQL affute un peu plus son modèle économique. La société, spécialisée dans les développements et le support de MariaDB et de MySQL, vient d’annoncer la première version Enterprise du serveur de base de données Open Source, MariaDB. Pour SkySQL, il s’agit d'orienter la base de données née des mains expertes de Monty Widenius, vers des environnements plus complexes et dont les configurations nécessitent des ajustements beaucoup plus fins.

Cette stratégie avait été dévoilée par Patrik Sallner, le CEO de SkySQL lors d’un entretien avec la rédaction. A l’occasion d’une levée de fonds de 20 M$ en octobre dernier, qui avait vu Intel Capiatal entrer au capital de la société, le CEO avait indiqué travailler au développement d'une offre commerciale de services, de produits et de composants pour MariaDB « pour muscler la base notamment en matière de déploiement à grande échelle ». Il s'agissait aussi de permettre le déploiements de la base dans des configurations plus complexes.

Pour cette première version de MariaDB Entreprise, SkySQL a logiquement ciblé les configurations en clusters, donnant ainsi à cette formule un fort accent en matière de haute disponibilité. Pour cela, SkySQL a choisi d'associer  MariaDB Server à Galera Cluster, un projet Open Source dédié à la réplication multi-maître synchrone. Cette technologie, plus complexe à mettre en place et à configurer, supporte les réplications multi-maîtres actifs, mais surtout permet de déployer des configurations en clusters de MariaDB et MySQL sans point unique de défaillance. Le problème est que Galera est une technologie plutôt récente. Sa configuration reste difficile et nécessite des compétences adaptées chez les administrateurs. C'est donc ce point en particulier que MySQL s'est attaché à résoudre.

« En facilitant la mise en place de clusters Galera, MariaDB Enterprise Release 1.0 vise à encourager l’adoption des base de données relationnelles Open Source hautement disponibles », explique la société sur son site. MariaDB Enterprise facilite ainsi le déploiement, l'administration et le monitoring des configurations clusters avec Galera via une console unifiée. Le tout intégré dans un package pré-configuré. Dans la pratique, MariaDB Enterprise n’est pas une version commerciale du serveur de base de données MariaDB, mais une série de composants et de bibliothèques Open Source, associés à une offre de support, le tout sous forme d’abonnement.

Concrètement, un abonnement à cette v1 inclut une version du serveur MariaDB pré-configurée avec les bibliothèques Galera, une série d’API, ainsi qu'un ensemble de composants d’interface pour le monitoring, le déploiement et la documentation. S'ajoutent à celà un support 24/7, et les opérations de maintenance et de mise à jour. L’ensemble du code reste Open Source. A travers la console MariaDB Manager, les cluster peuvent être arrêtés et redémarrés, un cluster peut  être isolé et auto-provisioné, par exemple.

Si la v1 de cette offre reste axée sur les clusters et la haute disponibilité, d’autres composants viendront s’y ajouter avec d’autres orientations types, répondant aux configurations complexes, comme la scalabilité par exemple. Tous les composants n'ont pas forcèment vocation à rester libres Comme l'indique le site de SkySQL, « dans le futur, le produit pourrait également inclure des composants en option qui seront commercialisés sous une licence commerciale et fermée » .

Cette version Enterprise de MariaDB pourrait bien donner à la base la visibilité qu'elle recherche dans les entreprises en la positionnant directement en concurrence frontale des offres premium de MySQL proposées par Oracle. Un positionnement qui pourrait doper MariaDB dans les entreprises, alors que la base souffre justement d’un déficit en la matière, comme nous l’avait indiqué le CEO de SkySQL, Patrik Sallner.
Côté prix, SkySQL commercialise son offre sur la base d’un abonnement annuel, entre 15 000 et 19 500 $ (pour trois noeuds minimum).

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close