Stockage Cloud : baisse des prix d’AWS et de Microsoft

En réaction à une baisse de prix annoncée le 21 janvier par Amazon Web Services, Microsoft a répondu par une baisse des tarifs de ses services de stockage sur Windows Azure.

La guerre dans le stockage cloud se poursuit sur le terrain des prix. En réaction à une baisse de prix annoncée le 21 janvier par Amazon Web Services, Microsoft a répondu par une baisse du prix de ses services de stockage sur Windows Azure. Fermement décidé à ne pas se laisser distancer par AWS en matière de prix, Microsoft en a toutefois aussi profité pour mettre en  avant les performances de son offre de stockage dans un billet de blog. Le groupe de Redmond avait d’ailleurs annoncé en avril, qu’à chaque baisse des prix d’AWS, il répondrait par une baisse des tarifs de ses services cloud dits de commodité (stockage, compute et bande passante). Comme un marquage à la culotte.

Dans le détail, les baisses de tarifs concernet  les services de stockage blobs d’Azure et peuvent atteindre jusqu’à - 28%. Redmond réduit également le prix des transactions liées au stockage de 50%. La nouvelle grille tarifaire entrera en vigueur le 13 mars 2014 et s’appliquera à toutes les régions.

AWS, de son côté, a publié une baisse de tarifs portant sur son service S3 (jusqu’à 22%) et sur EBS (Elastic Block Store, jusqu’à 50%). Pour ce dernier, la baisse ne s’applique qu’à certaines régions comme celles des US (East Region). Il en coûtera par exemple 0,05$ par Go et par mois pour un service EBS dans la région US East (en Virginie), contre 0,055 $ dans la zone UE (en Irlande).

L’occasion pour Microsoft de rappeler ainsi que « le stockage Azure sera ainsi moins cher qu’AWS dans certaines régions ».

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close