Air France autorise l'usage des mobiles dans ses avions

Après British Airways en décembre, Air France autorise depuis le 7 février l'utilisation des terminaux électroniques durant l'ensemble de ses vols.

Après le feu vert donné par l’EASA (European Aviation Safety Agency) à l’utilisation des appareils électroniques durant l’ensemble des phases de vol d’un appareil (pour peu que ces appareils soient en « mode avion », c’est-à-dire que leurs radios – Wi-Fi et cellulaires – soient coupées), Air France a officiellement donné le feu vert à l’usage des terminaux électroniques dans les avions le 7 février. La compagnie française rejoint ainsi son homologue britannique British Airways, qui a levé les restrictions d’usage des terminaux électroniques dans ses appareils dans le courant du mois de décembre.

Le téléphone dans les avions...

Cette libéralisation n’est toutefois qu’une première étape dans la généralisation des communications électroniques dans les avions. Lufhansa a ainsi annoncé son intention d’équiper l’ensemble de ses appareils long-courrier de la technologie d’Aeromobile. Cette dernière permet aux utilisateurs de téléphones mobiles et de tablettes connectées (Edge/3G) de disposer d’une connectivité internet et  de passer et de recevoir des appels en vol. Des charges de roaming importantes doivent toutefois être acquittées, puisqu’Aeromobile figure par exemple sur la zone reste du monde de la liste de roaming d’Orange (2,9 € par minute pour les appels émis et 1,4 € pour les appels reçus et 13, 31 € par Mo consommé, hors options ou packs spécifiques) et sur celle de SFR,Free et Bouygues Telecom.

La technologie d’Aeromobile (qui s’appuie sur des développements de Panasonic) est déjà utilisée par Aer Lingus et Emirates sur l’ensemble de leurs flottes long courrier et par Virgin Atlantic sur la moitié de ses appareils. Elle est aussi en cours d’installation dans ses appareils par Etihad et par Singapore Airlines. Depuis le mois de mai 2013, Air France et KLM testent également la technologie d'Aeromobile sur deux de leurs Boeing 777, mais n’ont, à ce jour pas annoncé de généralisation du déploiement du service. Il est à noter que dans le cas des deux compagnies, le test effectué avec Aeromobile s'accompagne du déploiement d'un service Wi-Fi à bord basé sur la technologie satellitaire de Panasonic Avionics (le prix est de 19,95€ pour l'ensemble du vol). La plupart  des compagnies américaines comme Alaska AIrlines, Americain Airlines, Delta ou US Airways proposent déjà ce type de service sur leurs avions via le service "Gogo Inflight". 

...et bientôt l'électricité sur les Boeing 777 d'Air France

Il est à noter qu’Air France débutera à la mi-juin le remplacement de ses sièges en classe économique sur ses 40 Boeing 777 par de nouveaux sièges plus moderne.Ces derniers inclueront enfin une prise électrique pour recharger en vol ordinateurs portables et autres tablettres et un nouveau système multimédia avancé. Il seront progressivement déployés tout au long de 2014 et 2015. Une réflexion est en cours pour étendre cette modernisation à la flotte d’Airbus A380.

 

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close