NetApp : CA stable dans un marché qui ressemble à une jungle

NetApp a vu son résultat reculer d'un petit pourcent au dernier trimestre mais son bénéfice net bondir, dans un marché du stockage qualifié de jungle par son CEO.

NetApp a annoncé des revenus en recul de 1 % à 1,61 Milliard de dollars pour son troisième trimestre fiscal 2014, clos le 24 janvier. Les bénéfices de la firme sont en revanche en forte hausse (+21,5%) à 192,1 Millions de dollars. Le trimestre écoulé a été marqué par un recul de 4,3 % des ventes de baies de stockage de la firme, à 1 015 M$, et par un très léger recul des revenus de licence. Ces reculs ont été compensés en partie par un bond des services (+8%), à 368 M$.

NetApp a souligné une situation tendue qui devrait encore se poursuivre dans les trimestres à venir. Tom Georgens, le CEO a ainsi expliqué dans la conférence d’annonce des résultats que le marché ressemble à une jungle, mais qu’il estime que NetApp, même si son CA n’affiche pas de croissance, a fait les bons choix sur le marché et qu’il gagne du terrain face à ses concurrents. En fait, NetApp fait sans nul doute plutôt mieux que la plupart des constructeurs généralistes comme IBM et sans doute HP, mais a réalisé un trimestre assez décevant face à sa Nemesis, EMC.

Alors que NetApp voyait ses ventes de matériel reculer de 4,3 %, le numéro un mondial du stockage a enregistré un bond de ses ventes de baies de stockage de 11,1 % au dernier trimestre et semble défier la conjoncture difficile décrite par NetApp. EMC a certes bénéficié du rafraîchissement de son fer de lance, la gamme VNX, mais il récolte aussi les fruits d’une stratégie plus diversifiée que celle de NetApp, stratégie à laquelle ce dernier est en train peu à peu de se convertir.

NetApp qui a construit l’essentiel de sa croissance sur le seul succès de ses baies de stockage unifiée FAS, disposera ainsi au second semestre d’au moins 4 lignes de produits stockage différentes : Outre les baies FAS sous OnTap, il commercialisera ainsi ses baies EF sous OS SanTricity, ses baies 100 % flash FlashRay (en phase finale de développement) et des baies de stockage distribuées sur base StorageGrid (une technologie qui devrait connaître une mise à jour majeure dans le courant du semestre). Le constructeur devrait aussi proposer une stratégie beaucoup plus agressive en matière de logiciel (avec notamment les versions virtuelles d’Ontap, mais aussi une offre d’administration renforcée). Il sera alors intéressant de voir si cette stratégie multigammes lui permettra de renouer avec la croissance impressionnante, qui lui avait permis de gagner du terrain sur EMC au début des années 2010 et de s’imposer comme le numéro 2 des spécialistes du stockage.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close