Dopé par ses ventes Flash, NetApp renoue avec les profits

NetApp a clôturé son premier trimestre fiscal 2017, achevé fin juillet, en bien meilleure forme que l'an passé. Les ventes Flash on bondi de 385% et les pertes se sont transformées en bénéfice net.

NetApp va mieux et est quasiment parvenu à enrayer la chute des ventes qu’il subissait depuis plus de deux ans. Au cours de son premier trimestre fiscal 2017 achevé le 29 juillet 2016, le constructeur a réalisé un CA de 1294 M$, en léger recul de 3% mais ses ventes de systèmes de stockage sont restées quasiment stables à 660 M$ contre 664 M$ un an plus tôt.

Le plan de réduction des coûts – qui s’est traduit par des milliers de licenciements – s’est quant à lui traduit par une nette amélioration du résultat net. D’une perte de 30 M$ l’an passé, ce dernier est passé à un bénéfice de 64 M$ pour le trimestre écoulé.

Hausse de 385% des ventes de baies Flash

L’une des clés du redressement de NetApp est sans doute à chercher dans la remise en bon ordre de son offre Flash. Le constructeur a été pris de court par l’explosion des ventes de baies 100% Flash et n’a pendant près de 18 mois pas eu l’offre nécessaire pour contrer ses concurrents. Apparemment, le lancement des baies AFF (All-Flash FAS) a permis de résoudre le problème. Sur le trimestre écoulé, les ventes de baies 100% Flash de NetApp ont ainsi bondi de 385% par rapport à l’an passé pour s’établir à environ 194 M$, soit environ 30% des ventes totales de systèmes de stockage durant le trimestre.

“Les clients remplacent leurs configurations à base de disques durs par de la flash, qui devient le standard de fait pour les nouveaux déploiements on-premises », a expliqué George Kurian, le CEO de NetApp. Les ventes de SolidFire, racheté fin décembre 2015, ne pèseraient pour l’instant que pour une faible part dans le CA Flash de NetApp, de même que celui des baies des séries EF. Ce sont donc bien les ventes de baies AFF qui contribuent au redressement de la firme.

Adoption de la version cluster d’OnTap en hausse

Autre point de satisfaction pour NetApp, les ventes de systèmes utilisant la version cluster d’OnTap, l’OS de stockage des baies FAS et AFF, ont bondi de 35% sur un an. 82% des baies FAS livrées dans le trimestre étaient ainsi motorisées par la version cluster d’OnTap, contre 65% l’an passé. Près d’un tiers de la base installée de NetApp tournerait désormais sur la version cluster de l’OS, preuve que la migration vers le nouvel OS n’est plus un obstacle aux ventes.

Pour approfondir sur DevOps et Agilité

- ANNONCES GOOGLE

Close