Clap de fin pour les appareils Windroid

Intel voulait supporter les ordinateurs deux-en-un capables de fonctionner à la fois sous Windows et sous Android. Mais ni Microsoft ni Google ne semblent en vouloir.

Il y aura quelques déçus. Selon le Wall Street Journal, Asus abandonne ses produits à double système d’exploitation, capables de faire fonctionner à la fois Android et Windows. Le soutien d’Intel n’aura ainsi pas suffi : tant Google que Microsoft auraient demandé au constructeur de renoncer à ces produits hybrides, offrant peut-être un peu trop de choix à l’utilisateur final. Et Asus aurait accepté de répondre favorablement à ces pressions.

Dommage pour certains, à l’instar de Bob O’Donnell, fondateur de Technalysis Reasearch LLC, qui estimait récemment que ce type de produit hybride pourrait être « très intéressant », en particulier pour les ordinateurs « deux-en-un », susceptibles d’être utilisés à la fois comme tablette et comme ordinateur personnel. Android serait adapté au premier usage, tandis que Windows 8 conviendrait mieux au second. Wes Miller, analyste chez Directions on Microsoft, soulignait toutefois la complexité additionnelle générée par le double environnement pour l’administration et la gestion des applications. Sans compter les questions de sécurité auxquelles, toutefois, Intel entendait répondre à l’aide de sa division sécurité, McAfee.

Selon le Wall Street Journal, le fondeur n’entend toutefois pas jeter véritablement l’éponge. Quitte à entacher un peu plus ses relations historiques avec Microsoft, Intel envisagerait d’aider les constructeurs à vendre des machines sans système d’exploitation pré-installé. Ce qui ne manquerait pas de ravir des défenseurs du logiciel libre dénonçant depuis des années une forme de vente liée associant système d’exploitation, logiciels pré-installés et matériel.

Pour approfondir sur PC, portables et périphériques

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close