MiniDuke revient en France

Kaspersky Lab alerte : le logiciel malveillant MiniDuke est de retour en France. Une variante pourrait être utilisée par des Etats.

Selon Kasperky Lab, le logiciel malveillant MiniDuke n’a pas fini de sévir dans l’Hexagone. Pire, dans sa nouvelle variante, BotGenStudio, il pourrait être utilisé tant par des cybercriminels que par les forces de l’ordre d’Etats.

L’éditeur indique que, cette année, MiniDuke et ses variantes affichent une modularité élevée, avec notamment deux composants conçus pour la découverte de données et leur exfiltration. Mais MiniDuke serait non seulement utilisé pour viser les gouvernements ainsi que des représentations diplomatiques, les secteurs de l’énergie et des télécoms, ou encore les prestataires d’armées. En passant par le trafic de substances illicites. La diffusion passerait notamment par du phishing ciblé.

La France serait visée, mais également plusieurs pays d’Europe et d’Amérique du Nord, voire l’Inde, la Russie, ou encore l’Ukraine.
 

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close