AWS ajoute le support de JSON à DynamoDB

AWS a décidé de doter sa base de données NoSQL DynamoDB du support du format JSON, la transformant « une véritable et complète base orientée document ».

AWS a décidé de doter sa base de données NoSQL DynamoDB du support du format JSON, la transformant en « une véritable et complète base orientée document », a indiqué Jeff Barr, évangéliste chez AWS, dans un billet de blog.

Ce support permet ainsi de charger des documents au format JSON (400 k max) et de pouvoir les manipuler en natif dans la base. Le format est directement mappé sur les types de données natifs de DynamoDB, précise encore Jeff Barr, via des SDK Java, .NET, Javascript et Ruby. Les documents JSON peuvent également être édités et visualisés depuis la console d’administration AWS.

JSON est considéré comme un pilier des formats à supporter pour une base dite NoSQL. Surtout, ce format est de plus en plus supporté par les éditeurs de bases de données traditionnelles qui sentent la tendance monter. C’est notamment le cas de Teradata, et plus récemment de EntrepriseDB.

En parallèle à JSON, AWS a également annoncé étendre le programme qui encadre la gratuité (AWS Free Tier) de sa base de données NoSQL. La formule gratuite permet désormais de stocker jusqu’à 25 Go de données et de traiter jusqu’à 200 millions de requêtes par mois, et ce avec une capacité de ressources en hausse (jusqu’à 25 lectures et 25 écritures). Cela représente suffisamment « de capacité pour vous permettre de faire fonctionner une application clé en production gratuitement », précise AWS.

Pour approfondir sur Base de données

- ANNONCES GOOGLE

Close