Nvidia dévoile son Tegra X1 et franchit la barre du Tflops

La dernière puce "mobile" du constructeur vise le marché de l'embarqué, notamment celui de l'automobile. Elle possède 8 coeurs ARM et 256 coeurs graphiques Maxwell.

Nvidia a profité du CES qui s’ouvre à Las Vegas aujourd’hui pour dévoiler sa dernière puce ARM intégrée, le Tegra X1. Ce successeur de l’actuel Tegra K1 embarque 8 cœurs ARM 32 bit (4 ARM Cortex A57 et 4 ARM Cortex A53 en configuration dite Big/Little) ainsi que 256 cœurs graphiques à architecture Maxwell. Son prédécesseur, le Tegra K1 s'appuyait quant à lui sur l’architecture graphique précédente du constructeur, baptisée Kepler.

Selon Nvidia, la performance de la partie graphique du Tegra X1 est deux fois supérieure à celle du Tegra K1, ce qui permet à la puce d’afficher dans son ensemble une performance supérieure à 1 Tflops. Le tout dans une enveloppe énergétique inférieure à 10 W.

Nvidia vise le marché de l'automobile et de l'embarqué

Le Tegra X1 est attendu dans le courant du premier semestre 2015. Il vise notamment le marché de l’embarqué, avec une attention toute particulière sur le marché automobile.

La puce est en effet au cœur de l’architecture de référence Nvidia Drive qui permet de piloter certaines fonctions d'un véhicule mais aussi de gérer, de traiter et d'analyser (via des moteurs d’apprentissage) les informations provenant de jusqu’à 12 caméras vidéos embarquées.

Nvidia Drive est centre des efforts de Nvidia pour imposer ses puces dans le domaine de l’automobile et des véhicules autonomes ou semi-autonomes. Elle a aussi vocation à piloter le tableau de bord des véhicules modernes ainsi que les systèmes multimédias avancés, qui équipent aujourd’hui les voitures.

 

Pour approfondir sur Processeurs et composants

- ANNONCES GOOGLE

Close