Vexata

Vexata double la capacité de ses baies NVMe et ajoute le support de NVMe over Fabrics

Le jeune spécialiste du stockage SAN à hautes performances vient de double la capacité de ses baies Fibre Channel 100% Flash à hautes performances. Il a également annoncé le support de NVMe over fabrics sur Fibre Channel et sur Ethernet.

Le constructeur américain de systèmes de stockage flash NVMe Vexata vient de doubler la capacité de stockage de ses baies SAN VX en annonçant l’arrivée de SSD NVMe de 8 To sur son architecture.

Il a également encore amélioré les performances de sa solution en ajoutant le support de NVMe over Fibre Channel et de NVMe over Ethernet entre sa baie et les serveurs hôtes.

Les systèmes VX-100 sont désormais capables de stocker 435 To de données dans un châssis lames 6U.

Vexata commercialise une famille de baies de stockage SAN à base de SSD NVMe équipés de mémoire Flash NAND ou de mémoire 3D Xpoint, pour lesquelles elle revendique une performance proche des spécifications maximales du matériel — c’est-à-dire quelques dizaines de microsecondes de latence pour les entrées sorties et des millions d’IOPS.

La firme vise le marché des applications à hautes performances comme les bases de données transactionnelles, les applications analytiques en temps réel ou le machine learning et l’IA. Elle compte actuellement une vingtaine de clients parmi lesquels Oath, la société issue de la fusion AOL-Yahoo.

L’offre de produits du constructeur comprend les baies VX-100 (en version Flash ou 3D XPoint) ainsi que des appliances baptisées VX-Stack, adaptées à des applications spécifiques, notamment Oracle, SQL Server et SAS. Une version logicielle de la technologie (VX-Cloud) devrait aussi prochainement faire son apparition. 

Une architecture optimisée pour les performances

Le cœur de l’approche de Vexata NVMe flash est son système d’exploitation VX-OS (désormais en version 3.5) et une architecture matérielle optimisée pour les performances. Dans VX-OS, les différentes fonctions sont distribuées entre de multiples contrôleurs et accélérées grâce à l’usage de FPGA (Field-Programmable Gate Array). Ce qui permet de maximiser la performance sans compromis sur les services rendus par la baie.

Les fournisseurs qui proposent des produits NVMe rencontrent les pires difficultés pour exploiter les vitesses fulgurantes de NVMe, tout en offrant des fonctionnalités de stockage qui tendent à drainer les performances des contrôleurs de stockage.

« Pour y parvenir, nous nous appuyons sur la puissance du CPU mais nous déchargeons de nombreuses tâches sur les FPGA », explique Zahid Hussain, le cofondateur et CEO de la firme.

« La plupart des architectures de contrôleurs ne peuvent tirer parti que de quelques SSD à la fois. Notre architecture de contrôleur est capable de tous les exploiter en parallèle. (…) Nous ne sommes pas loin d’utiliser au maximum les capacités du matériel. Nous avons notamment une excellente gestion des entrées/sorties », ajoute-t-il.

Support de NVMe over fabrics

L’ajout de la connectivité NVMe-over-fabrics (NVMf) devrait encore améliorer la latence et optimiser la performance délivrée aux hôtes. NVMe over Fabrics est supporté aussi bien au-dessus de la connectivité Fibre Channel existante des baies VX-100 qu’au-dessus des ports 40 Gigabit Ethernet qui ont fait leur apparition dans la dernière mouture des baies.

Selon Zahid Hussain, « les clients n’en sont toutefois qu’au tout début avec NVMf ».

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close