Alle Rechte beim Dt. Bundestag

Vol de données personnelles en Allemagne : la piste du pirate isolé

Les autorités allemandes pensent avoir mis la main sur l’auteur de la vaste diffusion de données privées de personnalités politiques locales. Etudiant et âgé de vingt ans, il semble, à ce stade, avoir agi seul.

C’est un premier pas, mais il est loin de conduire à une véritable sortie du brouillard. Les autorités allemandes ont en effet interpelé un suspect dans l’affaire de la vaste violation de données privées de personnalités de premier plan, et tout particulièrement politiques, qui secoue le pays depuis la fin de la semaine dernière.

Dans un communiqué de presse, l’Office fédéral de la police criminelle (BKA) fait état d’une interpellation dans la soirée du 6 janvier d’un citoyen allemand de 20 ans, vivant chez ses parents. Lors de sa garde à vue, le suspect a reconnu la diffusion des données via le compte Twitter @_0rbit, tout au long du mois de décembre, mais également le piratage du compte d’un youtubeur, dans le même but. Il aurait utilisé un service de VPN pour masquer ses traces.

Nos confrères du Berliner Zeitung soulignent que des informations fournies par un témoin de 19 ans ont joué un rôle clé dans l’identification du suspect. Apparemment très coopérant, ce dernier a été remis en liberté, « en l’absence de motifs d’arrestation », indique le BKA. Mais il n’en reste pas moins d’importantes zones d’ombres.

De nombreux éléments de preuve ont été saisis à l’occasion de la perquisition de son domicile, mais il reste encore à les exploiter. L’ordinateur personnel du suspect a quant à lui été détruit deux jours avant la perquisition. Mais une sauvegarde sur un service d’hébergement mutualisé a pu être récupérée.

Selon le Berliner Zeitung, les données publiées sont constituées d'un mélange de données disponibles en sources ouvertes sur Internet et d’autres obtenues via « l’exploitation de vulnérabilités, dont certaines ont déjà été corrigées ». Les enquêteurs indiquent n’avoir relevé aucun indice, à ce stade, susceptible d’indiquer « l’intervention d’une tierce partie ».

Le suspect aurait agi par colère à l’encontre des personnalités visées, sans avoir pleinement conscience de la portée de ses actions.

Approfondir

Participer à la conversation

1 commentaire

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

Nous ne sommes aujourd'hui malheureusement à l'abri de rien avec nos données ! :( J'ai appris récemment qu'Apple envoie plus de 5MB de données à Google tous les jours car Google est le moteur de recherche par défaut dans iOS, c'est hallucinant ! Allez voir https://e.foundation/privacy-facts/ . Si vous êtes sensibles comme moi au respect de vos données personnelles, ce n'est certainement pas ce que vous voulez ! Nous avons besoin d'un système d'exploitation mobile plus éthique comme par exemple celui proposé par l'eFoundation. J'ai testé la version bêta de /e/ (e.foundation) sur mon Samsung Galaxy S9 et ça marche super bien ! 
Annuler

- ANNONCES GOOGLE

Close