Qualcomm s’offre Nuvia pour 1,4 milliard de dollars

Avec cette acquisition, le fondeur va mettre la main sur une équipe de haute volée pour la conception de puces. Ce qui devrait potentiellement l’aider à améliorer notamment son offre de SoC pour ordinateurs portables.

Qualcomm prévoit d’acquérir la startup Nuvia pour 1,4 milliard de dollars, une opération qui lui permettra d’assurer davantage en interne la conception de ses puces. Qualcomm a annoncé cette décision mercredi 13 janvier, en stipulant son intention d’utiliser les travaux de Nuvia anciens de deux ans, dans des puces destinées à une large gamme de produits. Il s’agit notamment de smartphones, d’ordinateurs portables, de dispositifs de réalité étendue et d’équipements de réseau.

Suite de l'article ci-dessous

Fondé par trois anciens dirigeants d’Apple, Nuvia conçoit des cœurs de processeurs basés sur ARM. Et justement, Qualcomm se fournit auprès d’ARM Ltd pour les cœurs de sa gamme de systèmes sur puce (SoC) Snapdragon. En achetant Nuvia, Qualcomm prend le contrôle de la conception des cœurs tout en réduisant sa dépendance à l’égard d’ARM. Ce qui tombe plutôt bien puisque Nvidia a annoncé le rachat d’ARM mi-septembre dernier. Cette décision pourra également faire de Qualcomm un concurrent plus redoutable pour Intel, AMD et Apple.

Patrick Moorhead, analyste chez Moor Insights & Strategy, estime que Qualcomm pourrait utiliser Nuvia pour personnaliser la conception de ses puces afin d’obtenir de meilleures performances : « Qualcomm a rapidement étendu sa présence sur le marché de l’automobile, des ordinateurs personnels et des infrastructures de pointe, où l’on a besoin d’un processeur plus performant ».

De son côté, l’analyste Jack Gold, de J.Gold Associates, considère qu’une réduction de la dépendance à ARM est essentielle pour permettre à Qualcomm de réduire ses liens technologiques avec un concurrent. Nvidia attend l’approbation des autorités réglementaires pour finaliser l’acquisition d’ARM.

« La 5 G, la convergence des architectures informatiques et mobiles et l’expansion des technologies mobiles dans d’autres secteurs sont des opportunités importantes pour Qualcomm. »
Cristiano AmonPDG Qualcomm

En annonçant l’opération, Qualcomm a pour sa part déclaré que l’acquisition s’inscrivant dans la droite ligne des tendances technologiques actuelles : « la 5 G, la convergence des architectures informatiques et mobiles et l’expansion des technologies mobiles dans d’autres secteurs sont des opportunités importantes pour Qualcomm », a ainsi indiqué Cristiano Amon, Président et PDG de Qualcomm, dans un communiqué.

Les fondateurs de Nuvia – John Bruno, Manu Gulati et le PDG Gerard Williams III – et ses employés rejoindront les rangs de Qualcomm. Gerard Williams était auparavant l’architecte en chef des processeurs d’Apple et a passé plus de dix ans chez ARM avant cela. Gulati et Bruno sont tous deux des vétérans d’Apple et de Google.

L’industrie des puces a connu des changements sismiques ces derniers temps. L’été dernier, Apple a annoncé que ses futurs Mac fonctionneront avec des processeurs ARM développés en interne, mettant ainsi fin à son utilisation de longue date des offres d’Intel. En novembre, AMD a annoncé le rachat de Xilinx, spécialiste des calculs à hautes performances. Mercredi, Intel a annoncé que le PDG Bob Swan se retirait et allait être remplacé par le PDG de VMware, Pat Gelsinger.

Pour approfondir sur ARM

Close