DamienArt - stock.adobe.com

ZTNA : après les partenariats, McAfee se lance lui-même

Quelques mois après avoir annoncé des partenariats avec plusieurs éditeurs d’offres d’accès réseau sans confiance, l’éditeur a levé le voile sur sa propre offre de ZTNA, soulignant l’intégration avec le reste de son offre SASE.

McAfee a annoncé, dans le courant de l’été, sa propre offre d’accès réseau sans confiance, ou zero-trust network access (ZTNA), baptisée Mvision Private Access. Dans un communiqué de presse, Shishir Singh, chef de produit chez McAfee Enterprise, avance des éléments différentiateurs : « les solutions ZTNA existantes ne disposent pas des contrôles de sécurité centrés sur les données associées à la sécurité cloud et Web requis pour sécuriser les connexions de plus en plus distantes d’aujourd’hui ».

Ainsi, l’éditeur souligne l’intégration de son offre ZTNA avec le reste des composants SASE de son portefeuille : prévention des fuites de données (DLP), mais également déport de rendu Web – issu du rachat de Light Point Security début 2020 –, sans compter la passerelle d’accès cloud sécurité (CASB) – issue de la technologie de Skyhigh Networks – et la passerelle de sécurité Web (SWG) réunies aussi de l’offre Mvision Unified Cloud Edge (UCE).

Pour son offre ZTNA, McAfee promet en outre des contrôles granulaires pour les terminaux non administrés et une évaluation de la posture de sécurité des clients, sans compter une « architecture de points de présence à l’échelle du cloud avec une disponibilité de 99,999 % ». Et de souligner une intégration avec les solutions d’IAM et d’authentification à facteurs multiples.

Dans son communiqué de presse, McAfee n’évoque pas sur quelles bases il a développé sa nouvelle offre Private Access. Mais l’éditeur avait racheté un spécialiste de l’accès distant, début 2018, sur lequel il aurait bien pu s’appuyer, TunnelBear.

À l’époque, dans un communiqué de presse, McAfee indiquait vouloir intégrer le « réseau durci » de TunnelBear dans son produit Safe Connect, conçu pour sécuriser les connexions sur les réseaux ouverts au public. L’éditeur rappelait en outre l’acquisition de Skyhigh Networks, esquissant déjà l’aperçu d’une potentielle convergence à venir, alors que le concept de SASE n’avait pas encore été articulé.

Certains ont peut-être accueilli la nouvelle avec une certaine amertume. De fait, mi-mars, McAfee annonçait la certification de l’interopérabilité de ses solutions de protection du terminal et SASE avec « des éditeurs ZTNA leaders, dont Appgate, Axis Security et TransientX ».

Pour approfondir sur Sécurité réseau

Close