Cet article fait partie de notre guide: Le Stockage Objet, l’autre révolution du stockage

Red Hat travaille à la convergence de Ceph et Gluster

L'éditeur entend poursuivre le développement de ses deux solutions de stockage open source mais va travailler au développement d'une couche d'administration commune aux deux outils.

Après le rachat d’Inktank, Red Hat poursuit l’intégration de ses solutions de stockage. La firme a annoncé hier un « rebranding » de ses deux solutions de stockage logicielles, Red Hat Storage (ex-Gluster) et Ceph. La première est rebaptisée Red Hat Gluster Storage, tandis que la seconde prend le nom de Red Hat Ceph Storage.

Comme nous l’a expliqué Ross Turk, le directeur du marketing produit de Red Hat Storage, cette opération de renommage coïncide avec la finalisation de l’intégration de Ceph dans les processus de développement et d’assurance qualité de Red Hat. Les fonctionnalités de Ceph restent en revanche inchangées.

Red Hat va poursuivre le développement de ses deux outils de stockage

Red Hat entend poursuivre le développement de ses deux technologies de stockage en parallèle, levant ainsi les interrogations qui avaient pu apparaître sur le devenir de Gluster après le rachat de Ceph. Gluster est désormais positionné comme la solution de choix pour la mise en œuvre de solutions de stockage NAS en cluster à grande échelle (notamment pour l’archivage ou le stockage de médias), pour les applications analytiques (intégration avec Hadoop ou stockage en masse de logs pour des outils comme Splunk) et pour les applications de partage et de synchronisation de fichiers (via un partenariat avec OwnCloud).

Ceph, de son côté, est positionné comme la solution de choix pour la fourniture de services de stockage objet et en mode bloc pour OpenStack et pour la fourniture de services de stockage pour Red Hat Entreprise Virtualization.

Vers une couche de contrôle unifiée pour les piles stockage de Red HatVers une couche de contrôle unifiée pour les piles stockage de Red Hat

Vers la convergence de la couche de contrôle de Ceph et Gluster

L’un des axes de développement de Red Hat pour les mois à venir devrait porter sur la convergence des outils d’administration des deux solutions. L’objectif de la firme est de créer un plan de contrôle unifié pour Gluster et Ceph avec des accès via une interface graphique, via une API et via une interface en mode ligne de commande. Cette couche de contrôle unifié permettra notamment de gérer les opérations de provisioning de stockage, d’extension de capacité, etc.

Interrogé sur l’éventuel usage de ses technologies de stockage dans des infrastructures hyperconvergées, Red Hat botte pour l’instant en touche.

Red Hat entend faire évoluer ses solutions vers l'hyperconvergence

L’éditeur indique qu’il procède actuellement à des recherches et à des tests d’infrastructures hyperconvergées combinant RHEV et ses technologies de stockage, mais précise qu’un usage hyperconvergé ne fait pas partie des architectures recommandées pour l’instant. Il précise toutefois « que l’hyperconvergence recèle de grands potentiels et que nous allons continuer à faire évoluer nos technologies dans cette direction ». 

Pour l'instant Red Hat préconise de séparer les clusters Ceph et OpenStackPour l'instant Red Hat préconise de séparer les clusters Ceph et OpenStack

Pour l’instant, l’éditeur a renforcé les liens entre Red Hat Ceph Storage et Red Hat Entreprise Linux OpenStack Platform. L’outil d’installation de Red Hat OSP permet désormais de configurer le pilote Red Hat Ceph Storage durant la phase d’installation de façon à permettre à OpenStack de consommer les ressources de stockage mises à disposition par Ceph. Mais ce n’est sans doute qu’une première étape vers une approche hyperconvergée à même de rivaliser avec des solutions comme Evo : Rail de VMware ou comme celles de Nutanix et Simplivity.

 

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close