Red Hat Ceph Storage 3.0 s'enrichit du support d'iSCSI et CephFS

La dernière mouture de la distribution Ceph de Red Hat comble une partie de son retard sur Suse Entreprise Storage en mettant en oeuvre le système de fichiers CephFS et en intégrant une passerelle iSCSI pour le stockage en mode blocs.

Red Hat a dévoilé la version 3.0 de sa solution de stockage logicielle Red Hat Ceph Storage, qui s’appuie sur le code source de la version Luminous de la technologie de stockage libre Ceph.

Red Hat a acquis InkTank, le développeur original de Ceph, en 2014 et a depuis fait de la solution l’une des briques clés de son offre de stockage open source, aux côtés de Gluster. Ce rachat a permis d’accélérer le développement de Ceph, mais curieusement, Red Hat a jusqu’alors eu une approche bien plus conservatrice que Suse, avec sa propre distribution Ceph, Suse Enterprise Storage, Suse a ainsi été bien plus lent que son principal concurrent, dans l’adoption des innovations les plus récentes de Ceph.

La version 3.0 de Red Hat Ceph Storage remet à niveau la solution de Red Hat avec celle de Suse. Elle apporte ainsi le support d’iSCSI, pour le stockage en mode bloc, et de CephFS pour le stockage en mode fichiers.

Jusqu’alors, Red Hat ne supportait CephFS qu’en mode « Tech Preview », pour permettre à ses clients d’évaluer la technologie. Dans la version 3.0, le code CephFS est désormais considéré comme mûr pour la production par Red Hat. CephFS est un file system POSIX distribué conçu pour gérer des pétaoctets de données. À terme, Red Hat pourrait permettre un accès ausystème de fichiers via NFS ou SMB, imitant ainsi ce que propose déjà Suse dans Suse SES 5.0.

À l’instar de son concurrent, Red Hat a aussi ajouté le support d’iSCSI avec le support du multipath. Ce support vient enrichir l’offre d’accès en mode bloc de Red Hat Ceph Storage. Jusqu’alors, l’éditeur ne supportait que l’accès en mode bloc via Rados Block Device (RBD). Le support d’iSCSI pourrait permettre à Ceph Storage d’être utilisé pour fournir du stockage SAN à des environnements existants comme des clusters VMware ou des serveurs physiques.

Un dernier atout de Red Hat Ceph Storage 3.0 est son aptitude à supporter les déploiements sous forme de conteneurs, ce qui permet en pratique de réduire le nombre de nœuds physiques nécessaires pour la mise en œuvre d’un cluster Ceph.

Selon Red Hat, en optant pour un déploiement des différentes fonctions de Ceph sous forme de conteneurs, il est possible de déployer un cluster opérationnel avec trois nœuds serveurs (en colocalisant les fonctions d’administration, de stockage et de gestion des métadonnées sur les mêmes serveurs physiques). De façon générale, le déploiement de Ceph sous forme de conteneurs permettrait selon Red Hat une réduction moyenne de 24 % du nombre de nœuds nécessaires pour bâtir des clusters Ceph.

Pour approfondir sur Software Defined Storage

- ANNONCES GOOGLE

Close