Vers une fusion entre Alcatel et Nokia

Après les déclarations de Bloomberg, Nokia et Alcatel-Lucent ont confirmé être en discussions avancées.

Vers un rapprochement entre Alcatel-Lucent et Nokia. Les deux sociétés ont confirmé ce jour être entré « en discussions avancées concernant une éventuelle fusion complète ». Cette opération pourrait se traduire par une « offre publique d’échange de Nokia sur Alcatel-Lucent », ont-ils précisé.

Si aujourd’hui, le Finlandais et le Français tiennent à assurer qu’il n’existe à ce stade « aucune certitude que ces discussions débouchent sur une transaction », un rapprochement entre ces deux acteurs clés du monde de telcos n’est pas nouveau. Mais comme le précisent nos confrères du Monde, les patrons de deux groupes auraient intensifié leurs relations ces derniers mois.

Surtout, depuis la revente de ses activités liées aux terminaux mobiles à Microsoft, Nokia dispose d’un trésor de guerre qu’il peut utiliser pour assoir son positionnement sur le marché des équipements d’infrastructure télécoms. Un acteur sur lequel le Français est bien implanté, tout en restant toutefois en difficulté. Le Français s’est par exemple séparé de sa division Entreprise en octobre 2014, cédée au China Huaxin Post & Telecommunication Economy Development Center.

Hier, les Américains de Bloomberg, citant des sources anonymes proches du dossier, révélaient que des négociations avancées étaient en cours entre les deux groupes.

Selon nos confrères du Monde, les dirigeants d’Alcatel-Lucent et Nokia ont rencontré ce jour François Hollande ainsi qu’Emmanuel Macron, le ministre de l’Economie. Ce dernier a confié à notre confrère qu’il s’agissait d’une bonne opération pour Alcatel-Lucent, assurant également que Nokia s’était engagé à préserver des emplois.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close