Denys Rudyi - Fotolia

OCCIware : Un projet pour unifier l’administration des clouds

Le projet français OCCIWare a pour objectif d’augmenter les spécifications OCCI et de les porter sur les terres du Paas et du Saas. A la clé, la naissance d’un langage unifié capable de décrire les ressources nécessaires pour modéliser, déployer et administrer une application dans un environnement Cloud.

Proposer un standard pour unifier l’administration du Cloud. C’est l’objectif que s’est fixé le projet OCCIware, un projet français mené par 11 industriels, universités et centres de recherche français. Emmené par l’Inria, ce projet  rassemble Scalair, l’INRIA, Linagora, Obeo, ActiveEon, l’Institut Telecom Sud Paris, l’IRISA, le Pôle Numérique, l’Université de Grenoble, OW2 et Open Wide.  

Démarré en décembre 2014, ce projet Open Source a reçu le soutien financier de la Direction Générale des Entreprises (DGE) et s’intègre dans le programme Horizon 2020 de l’Etat français. Sur un budget total de 5,5 millions d’euros, l’état français subventionne le projet à hauteur de 3 millions d’euros.

Au départ, OCCIware repose sur un constat simple : l’administration de ressources Cloud souffre d’un manque de standard formel et unique évident. Les acteurs du secteur ayant chacun leur propre technologie, résume Nabil Bachir Djarallah, responsable de la R&D chez Scalair, un fournisseur de services Cloud français. Un contexte qui freine donc les grandes promesses d’intéropérabilité du Cloud, de portabilité et de distribution d’applications inter-Cloud.

Ce projet a comme point de départ les spécifications OCCI (Open Cloud Computing Interface), une série de documents et recommandations émises par l’Open Grid Forum dont la vocation est de cibler la mécanique de la gestion de ressources côté infrastructure (Iaas, donc). Il s’agit d’API et de protocoles capables d’orchestrer toutes les tâches d’administration, mais l’ambition est de créer une base standard pour favoriser l’intéropérabilité des clouds. Pourtant, à ce jour, les spécifications OCCI ne sont pas standardisées ni normalisées, mais peuvent en revanche être étendues par l’écosystème de fournisseurs de Cloud.

La standardisation est justement l’un des objectifs du projet OCCIWare. Pendant trois ans, les équipes qui coordonnent le projet (72 personnes par an devraient y être impliquées) vont ainsi travailler à augmenter et outiller ces spécifications OCCI afin de les « rendre cohérentes et plus formelles, pour cibler les différents types de ressources du Cloud », explique Nabil Bachir Djarallah. Il s’agit donc d’étendre la portée des spécifications OCCI aux couches Paas et Saas.

Un langage unifié, un studio et un runtime

« Avec OCCIware, nous souhaitons créer un langage unifié et standard pour définir et décrire des ressources et proposer un framework capable de gérer les étapes de la modélisation jusqu’au déploiement », ajoute-t-il. Outre une extension d’OCCI au Paas et Saas, OCCIware entend développer une extension à Eclipse (baptisée Studio) pour pouvoir modéliser dans un environnement connu  et créer un runtime dédié, pour justement exécuter les travaux du projet. En outre, des translations sont également prévues pour cibler les plateformes qui n’appliquent pas OCCI – c’est par exemple le cas aujourd’hui de Google et d’Amazon.

Des démonstrateurs sont également prévus, segmentés par typologie de cas d’usage. Scalair prend en charge un premier cas portant sur le datacenter-as-a-service. La société travaille par exemple sur le déploiement automatique de ressources virtuelles à l’échelle d’un datacenter ainsi que sur des problématiques de scalabilité automatique et de déploiement automatique de conteneurs. Une application de Big Data capable de mobiliser des ressources à la demande, un exemple de déploiement automatisé  une application de Linked Open Data, sont également cité comme autres démonstrateurs.

Sur les trois années, 72 personnes par an devraient être dédiées au développement d’OCCIware. Scalair compte en dédier 6. Un investissement clé pour la société qui prépare d’ailleurs une industrialisation de la solution.

« En ligne avec OCCI, le projet OCCIware s’intégre et complète les projets d’Open Cloud en place, comme le brooker de Cloud CompatibleOne, les systèmes de déploiement ProActive Cloud Automation et Roboconf, respectivement développés par ActiveEon et Linagora », précise quant à lui le consortium OW2.

 

 

 

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close