jirikaderabek - Fotolia

Thales présente une nouvelle diode réseau pour Scada

Le groupe a profité des Assises de la Sécurité, qui se déroulaient cette semaine à Monaco, pour présenter une nouvelle passerelle réseau unidirectionnelle pour la surveillance des systèmes de contrôle industriels.

Les sondes sont indispensables pour surveiller les systèmes de contrôle industriels. Mais comme le relevait récemment Patrick Baldit, RSSI du site de Cadarache du CEA, les diodes sont un autre composant essentiel : « à partir du moment où vous installez des sondes sur des systèmes industriels et que, au-dessus, vous montez un SOC, vous opérez de fait un pontage entre différents réseaux industriels qui étaient auparavant isolés. Que se passerait il en cas de compromission du SOC ? » D’où l’importance de diodes logiques permettant de garantir que les données peuvent remonter vers le SOC, mais pas en redescendre vers les systèmes industriels.

C’est justement ce que Thales a profité des Assises de la Sécurité, qui se déroulaient cette semaine à Monaco, pour annoncer. Ou plutôt, le groupe a annoncé la disponibilité, pour le civil, de sa diode Elips-SD, « déjà largement utilisée, jusqu’ici exclusivement dans le secteur de la défense, pour protéger les réseaux classifiés ».

Surtout, Elips-SD supporte désormais « le protocole ModBus TCP » et permet donc « d’interconnecter de façon sûr les systèmes industriels aux systèmes d’information de gestion ». De quoi également superviser une infrastructure industrielle dans une perspective opérationnelle.

Dans son communiqué, Thales précise que Scheider Electric a participé à la conception de sa diode et en devient le premier intégrateur dans le monde industriel. Aucun tarif n'a été précisé.

Pour approfondir sur Cyberdéfense

- ANNONCES GOOGLE

Close