imtmphoto - Fotolia

Mobilité : VMware s’offre le client de messagerie Boxer

Manifestement peu convaincu par l’outil de messagerie d’AirWatch, VMware lui offre un remplaçant déjà largement arrivé à maturité.

C’est dans un billet de blog que VMware vient d’annoncer son intention de racheter Boxer, un client de messagerie électronique pour terminaux mobiles Android et iOS. Boxer supporte les comptes Gmail, Outlook, Exchange, Yahoo, Hotmail, iCloud et plus généralement IMAP, et s’intègre avec Dropbox, Box, et Google Drive notamment, pour la gestion des pièces jointes. La gestion des contacts, des tâches et de l’agenda est de la partie, ainsi que le transfert de missives à Evernote. Accessoirement, Boxer supporte la fonction AppConnect spécifique à l’outil de MDM de MobileIron.

Noah Wasmer, directeur technique et vice-président produits de mobilité, informatique de l’utilisateur final, chez VMware, voit dans Boxer « une solution de gestion des informations personnelles mature pour les entreprises, qui offre une approche de type conteneur de la sécurité et de la gestion des applications mobiles ».

Avec cette opération, VMware semble marcher dans les pages de Microsoft, qui s’était offrert Acompli à la fin de l’année dernière, rebaptisé depuis Outlook Mobile. Le géant de Redmond se donnait là les moyens de compléter son offre de bureautique et de travail collaboratif pour terminaux mobiles.

VMware ne semble pas adopter une approche très différente : il donne à AirWatch les moyens de compléter son offre de mobilité d’entreprises pour iOS et Android. Et ainsi, d’une certaine manière, se renforcer face à un Good Technology récemment racheté par BlackBerry.

Dans un billet de blog, Andrew Eye, Pdg de Boxer, ne dit d’ailleurs pas autre chose : « nos deux équipes [de Boxer et d’Airwatch, NDLR] se battent pour fournir des solutions qui sont simples comme pour le grand public et sécurisées pour l’entreprise ».

Alors, certes, comme le relève Noah Wasmer, « AirWatch a lourdement investi dans ces applications ». Et de faire ici référence à l’application maison Inbox pour l’accès à la messagerie, à l’agenda et encore aux contacts. Mais celle-ci n’était manifestement pas à l’hauteur d’une concurrence comme celle de Boxer. Soignant les éventuelles susceptibilités, Noah Wasmer explique alors élégamment que « nous croyons que nous n’avons que gratté la surface du potentiel de la mobilité d’entreprise, et nous allons au-delà »… avec Boxer. 

Pour approfondir sur Mobilité

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close