Microsoft

RHEL officiellement disponible sur l’Azure Marketplace

Des instances du Linux de Red Hat peuvent désormais être déployées à partir de l’Azure Marketplace.

C’est officiel : Microsoft et Red Hat, historiquement les deux meilleurs ennemis, ont mis en application leur partenariat annoncé en novembre 2015. Désormais, Red Hat Entreprise Linux pourra être  instanciée et achetée sous la forme d’images sur la plateforme Cloud de Microsoft, via l’Azure Marketplace. Comme une passerelle qui vient de se créer. Officiellement, des images de RHEL 6.7 et 7.2 de l’OS linux ont été posées sur la place de marché de Microsoft aux côtés d’autres, comme Ubuntu, Debian ou CentOS ou encore Suse – ce dernier étant le partenaire Linux de longue date de l’éditeur de Redmond.

Ainsi si officiellement, Azure permet de consommer du Red Hat, la plateforme de Microsoft permet également aux détenteurs de souscriptions Red Hat en place de prolonger leurs investissements sur le Cloud de Microsoft, via le programme Cloud Access de la firme au chapeau rouge. Cela est certes valable pour RHEL, mais également  pour JBoss Enterprise Application Server, JBoss Enterprise Web Server, Gluster Storage, Red Hat Enterprise Linux Atomic Host et OpenShift, explique Microsoft sur son site dédié.

Là s’arrête pour le moment la mise en musique des annonces de novembre dernier. Ce n’est que le commencement rappelle d’ailleurs Microsoft. Car l’alliance entre les deux partenaires va plus loin dans l’intégration respectivement des modèles.

On se rappelle par exemple que des points d’intégration de l’environnement .NET aux solutions Linux de Red Hat, RHEL, le Paas OpenShift, permettant bien de bâtir un axe d’hybridation entre les deux mondes. Il est également prévu que Cloud Form supporte à terme Azure.

Autre attente forte de ce partenariat, un support intégré et partagé entre les deux sociétés. Ce qui devrait arriver d’ici quelques semaines, indique encore Microsoft. Ce modèle de support conjoint a de quoi séduire les entreprises. Microsoft et Red Hat ont promis de colocaliser, cote à cote, leur ingénieurs et équipes de support pour répondre aux desideratas des clients. Une forme de guichet unique en somme.

Selon Microsoft, plus de 60% des images instanciées depuis l’Azure Marketplace sont sous Linux. Dès lors, pas question de se passer de Red Hat, éditeur Linux qui connait un taux de pénétration élevé dans les entreprises. Et pour Red Hat, pas question d’éviter Azure qui constitue un pendant Cloud public clé, encore dans la course derrière AWS.

 

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close