Scanrail - Fotolia

Equinix cède huit de ses datacenters européens à Digital Realty

Afin de répondre aux exigences de l'UE suite à son rachat de Telecity, Equinix va céder huit de ses datacenters européens à Digital Realty, qui en profite pour se renforcer à Londres, Amsterdam et Francfort.

Digital Realty, un opérateur de datacenters américain, vient de reprendre huit datacenters européens appartenant à Equinix pour la somme de 874 M$. William Stein, le CEO de Digital Realty, a indiqué que ce rachat marque une étape importante dans l’expansion géographique de l’opérateur (qui est présent en France via son Datacenter de Paris-Saint Denis).

Selon lui, les datacenters repris à Equinix – qui sont concentrés sur trois des plus importants hubs d’interconnexion en Europe – permettront à la firme d’accueillir une base de clients large et diversifiée. Cette base servira à l’expansion de la firme sur le continent européen dans les prochaines années.

Une cession imposée par Bruxelles après la fusion Equinix-Telecity

La vente des huit datacenters est la conséquence d’une requête de la Commission Européenne, après le rachat par Equinix de Telecity Group pour 3,6 Md$, finalisé en janvier 2016. La direction de la concurrence de la Commission a ainsi exigé d’Equinix qu’il cède certains de ces actifs afin d’éviter tout risque de position dominante sur certains marchés clés des datacenters en Europe.

Sur les huit datacenters inclus dans la cession, cinq sont à Londres, deux à Amsterdam et un à Francfort. Les sites concernés à Londres sont ceux de Telecity à Bonnington House, Sovereign House, Meridian Gate et Oliver’s Yard et celui d’Equinix à West Drayton. À Amsterdam, Digital Realty reprend les datacenters Telecity de Science Park et de l’Amstel Business Park, tandis qu’à Francfort, c’est le datacenter Telecity Lyonerstrasse qui tombe dans l’escarcelle de l’Américain. 

Au total, les datacenters cédés représentent une puissance totale de 24,4 mégawatts et accueillent près de 650 clients (opérateurs, intégrateurs et clients finaux). Ces sites représentent environ 4% du CA combiné d'Equinix et Telecity. Selon Digital Realty, ils opèrent déjà à près de 72 % de leur capacité.

Un marché européen des datacenters en pleine expansion

Le marché des datacenters en Europe est dynamique et fait l’objet des convoitises de plusieurs grands acteurs. Mais comme l’explique toutefois Steve Wallage, le directeur de BroadGroup, un cabinet d’analyses spécialiste du marché des datacenters, « les acteurs restent prudents car la valorisation des datacenters est encore très élevée. […] Nous voyons un vrai intérêt pour les quatres grands marchés que sont Londres, Amsterdam, Franfort et Paris et il y a aussi un intérêt croissant pour certains marchés moins développés comme la Scandinavie, Madrid et Milan.

 Il est à noter que la cession des datacenters d’Equinix à Digital Realty doit encore obtenir l’aval de la direction de la concurrence de la Commission Européenne. Digital Realty espère l’obtenir dans le courant du second semestre 2016.

 

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close