Avec Stream, Microsoft entraine le marché de la vidéo pour entreprise

Microsoft Stream, soutenu par la machine marketing de l’éditeur, devrait pousser les entreprises à considérer la vidéo professionnelle.

L’arrivée d’un service de vidéo pour entreprise chez Microsoft marque le début d’une campagne marketing qui devrait attirer l’attention sur le potentiel et les gains de la vidéo en environnement professionnel.

Présenté la semaine dernière, Microsoft Stream marque l’engagement de la société dans ce segment et illustre le potentiel de croissance du groupe sur les marchés de la collaboration et des outils de communications unifiées, ont confirmé certains analystes. Microsoft est garanti de pouvoir promouvoir sa technologie via sa puissante machine marketing, et de donner un coup de projecteur d’abord sur lui-même, puis sur les autres acteurs du secteur.

En matière de choix technologiques, les entreprises ne jettent généralement pas tous leurs œufs dans le même panier. Les fournisseurs de services vidéo, qui pourraient d’ailleurs profiter de cette avancée de Microsoft, sont par exemple Panopto, Qumu, Kaltura et Kollective – pour n’en citer que certains.

« L’engagement de Microsoft sur ce segment constitue ici la vague qui va porter tous les navires », explique Steve Vonder Haar, analyste chez Wainhouse Research, un cabinet de conseils américain.  « Depuis plus de 10 ans, nous attendions qu’un ténor de l’IT marque son engagement avec le développement d’une plateforme capable de supporter des fonctions de streaming », ajoute-t-il.

En 2015, les ventes de logiciels, hardware et équipements réseaux destinées au segment du streaming vidéo ont atteint le milliard de dollars, selon ce cabinet. Cette année, ce marché a cru de 20%. « Cela n’est que le début au regard du potentiel latent », note encore l’analyste.

La preview de Microsoft Stream montre en fait un service Cloud dans l’esprit de YouTube que les entreprises peuvent utiliser comme une plateforme interne pour uploader, partager ou tagger des vidéos. Microsoft prévoit également d’y ajouter des possibilités d’intégration à d’autres produits de la marque, comme PowerApps, une plateforme de développement d’applications Web ou mobiles ; Flow, qui permet de créer des workflows automatisés ; ou encore SharePoint.

Surtout, l’éditeur de Redmond envisage également de remplacer Office 365 Video par Stream. Avant que cela ne soit opérationnel, Microsoft a encore beaucoup de travaux à réaliser.

Préparer Stream pour l’entreprise

Car pour pouvoir rivaliser avec d’autres plateformes vidéo, Microsoft va devoir ajouter à sa plateforme des fonctions, comme la recherche de transcripts audio, la reconnaissance faciale, des outils de gestion d’accès et le streaming en temps réel. Ces fonctions sont prévues - Microsoft souhaite en effet fournir une plateforme complète.

« Si tous les outils sont intégrés dans une unique plateforme, il ne sera pas nécessaire d’agréger plusieurs produits de niche. Ce qui est un bienfait », souligne Alan Lepofsky, analyste chez Constellation Research. « Alors que la vidéo devient prépondérante dans la formation, l’éducation, le partage d’informations, les Q&A et le marketing, les clients recherchent des fournisseurs qui disposent d’une solide solution intégrée. »

Les analystes s’attendent  à ce que Microsoft commercialise Stream sous la forme de service Cloud, pour l’aligner sur la suite Office 365.  Il est ainsi probable que l’éditeur s’associe à des partenaires (comme ceux disposant de CDN – Content Delivery Content) pour atteindre des niveaux de services répondant aux exigences des entreprises, affirme quant à lui Irwin Lazar, analyste chez Nemertes Research.

Traduit et adapté par la rédaction

Pour approfondir sur Outils collaboratifs

- ANNONCES GOOGLE

Close