JNT Visual - Fotolia

Avec ContainerX, Cisco veut simplifier les infrastructures de conteneurs

Cisco réalise sa première acquisition dans les conteneurs et se positionne ainsi sur un marché émergent.

« Les développeurs aiment les conteneurs. Mais du côté des DSI, ce n’est pas encore le cas. »  C’est ainsi que ContainerX décrit aujourd’hui le marché du conteneur et son positionnement sur ce segment devenu très tendance dans le monde DevOps et du développement de services applicatifs. Son message est clair : proposer une plateforme globale avec de fortes capacités de dimensionnement, douée pour la gestion, le déploiement et d’orchestration de conteneurs sur environnements Windows Azure et Linux. Bref, faciliter la mise en place et l’administration d’une infrastructure bâtie sur les conteneurs, mais sans avoir à intégrer les très nombreux composants disparates pour y parvenir.

A tel point que Cisco a décidé de dédier sa première acquisition sur ce marché si critique à ContainerX. Si le montant de la transaction n’est certes pas communiqué, il apparaît que ContainerX est une jeune société de 8 personnes. Tout comme l’est sa plateforme, dont la version finale n’est arrivée sur le marché qu’en juin dernier – après une béta publiée en novembre 2015. 

« L’écosystème autour des conteneurs est encore émergent. Il reste encore fragmenté avec de nombreux acteurs qui proposent chacun des fonctions précises avec un spectre très limité en matière d’intégration », souligne d’ailleurs Cisco dans une FAQ sur le rachat.

Gérer le dimensionnement et l’allocation des ressources avec des règles pré-définies

C’est à cela que la plateforme de ContainerX entend servir. Outre le fait de proposer une administration transversale des conteneurs, du compute, au réseau en passant par le stockage, et enfin leur orchestration, la plateforme de ContainerX se distingue aussi par ses capacités de dimensionnement automatique rendues possible avec la technologie Elastic Container Clusters de la société. Cette technologie (brevetée) permet de disposer de possibilités de dimensionnement automatique, en fonction des règles définies par la DSI.

Celle-ci repose par exemple sur le concept de pool de conteneurs, étanches – chaque pool de conteneurs disposant de ressources fixes en mémoire et en CPU, pré-définies par la DSI. Cette isolation garantit la résilience du système – un conteneur ou un pool de conteneurs plante ou redémarre, les autres pools ne sont pas impactés.

A ces pools sont également associés des priorités en matière d’allocation de ressources. Le pool avec la priorité la plus élevée disposera automatiquement des ressources adéquates en cas de contention par exemple.

Elastic Container Cluster permet donc de dimensionner ces pools de conteneurs, et « ces pools permettent de disposer d’une solution multi-tenant », précise ContainerX dans une vidéo de présentation.

Logiquement, Cisco entend intégrer la technologie et les équipes de cette société à son entité Cloud Platform and Services Technology. L’idée est de positionner cette plateforme sur le terrain des applications dites Cloud-natives où les infrastructures de conteneurs jouent un rôle clé.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close