James Thew - Fotolia

VMware entame la bêta de la prochaine édition de VSAN

L'éditeur fait appel aux volontaires pour participer au programme de bêta-test de la prochaine version de VSAN, sa solution de stockage distribuée logicielle.

VMware a débuté le programme de bêta limitée de la prochaine version de sa solution de stockage distribuée VSAN, qui est le pilier de sa stratégie d’hyperconvergence. La nouvelle mouture devrait logiquement porter la version 6.5, si VMware dévoile, comme cela est prévu, les moutures 6.5 de vSPhere et vCenter lors du prochain VMworld de Barcelone.

VSAN : Un rythme de développement rapide depuis la version 6.0

Depuis le lancement de VSAN 6.0, les développements du logiciel se poursuivent à un rythme soutenu. La version 6.1 du logiciel, présentée lors de VMworld 2015 à San Francisco en août 2015, a ainsi apporté des fonctions attendues, comme le support des configurations de cluster étendu (Stretched Cluster) ou celui des technologies de clustering de base de données d’Oracle (RAC) et de Microsoft. VSAN 6.1 a aussi été certifié pour fonctionner avec les fonctions de SMP et de tolérance de panne de vSphere. 

VSAN 6.1 a aussi amené le support de la réplication de données sur de longues distances avec un RPO de l’ordre de 5 minutes. L’administration de la solution a enfin été simplifiée, via le développement d’un plug-in vRealize (qui permet de superviser l’ensemble des paramètres de fonctionnement d’un cluster). 

La version 6.2, lancée en février 2016, a quant à elle inauguré l’ère du 100 % Flash pour VMware, avec le support associé de la déduplication inline, de la compression et de l’erasure coding. Virtual SAN 6.2 a aussi apporté la gestion de la qualité de service (via un mécanisme de garantie et/ou de plafonnement du nombre d’IOPS), une capacité exposée au niveau VMDK via les mécanismes de gestion de politiques de vSphere. Le logiciel s’est également enrichi de nouvelles capacités visant à faciliter le monitoring et la supervision de son fonctionnement.

Chiffrement des données, gestion avancée des domaines de panne et intégration renforcée avec les outils d’administration de VMware

La prochaine mouture, dont la bêta vient de s’ouvrir, devrait apporter de multiples améliorations, mais VMware demande aux bêta-testeurs de se concentrer en particulier sur trois nouveautés. La première est le support du chiffrement des données au repos qui tire parti des capacités d’assistance cryptographique des processeurs serveur récents. 

La seconde est l’arrivée de mécanismes de gestion de domaines de panne imbriqués. La gestion des domaines de panne est une fonction essentielle dans la mise en place de fonctionnalités de stretched cluster, car elle permet d’isoler logiquement certaines ressources en fonction de leur placement dans un ou plusieurs datacenters. On peut par exemple se protéger contre la panne d’un datacenter en définissant des domaines de panne dans chaque site. Ainsi, la défaillance d’un datacenter n’affectera pas la disponibilité des données, ces dernières étant réparties par VSAN entre les deux sites de façon à assurer une disponibilité optimale.

On peut, alternativement, se protéger contre la défaillance électrique d’un rack en définissant deux domaines sur des racks différents d’un même datacenter. VSAN positionnera alors les données de telle sorte que la panne d’un rack n’affecte pas le fonctionnement du cluster. Ce que permet la gestion de domaines de panne imbriqués et par exemple de définir des domaines de panne sur deux sites, tout en définissant dans chaque datacenter des domaines de panne par rack. 

Enfin, la prochaine mouture de VSAN devrait apporter une intégration renforcée avec les outils d’administration de l’éditeur, en particulier vCenter et vRealize Automation. VMware ne fournit pour l'instant aucune date de disponibilité pour le logiciel. Mais tirant parti des leçons du passé, VMware devrait synchroniser le lancement de la prochaine mouture du logiciel avec celui du prochain vSphere.

Pour approfondir sur SAN et NAS

- ANNONCES GOOGLE

Close