GE

Apps mobiles industrielles : Predix se dote de capacités hors-lignes grâce à Couchbase

GE Digital a mis plus de deux ans à concevoir son PaaS analytique pour l’IoT et l’industrie. Il aurait pu créer lui-même des solutions offlines pour les apps qui l’utilisent comme back-end. Mais le futur géant de l’IT B2B a trouvé exactement ce qu’il cherchait dans le NoSQL de Couchbase.

Avec le numérique et l’IT, General Electrics est en train de modifier en profondeur son approche des problématiques industrielles. Une grosse partie de son effort de transformation repose sur Predix, son PaaS qui permet de développer des solutions métiers fortement teintées de prédictif.

Un des usages visés par Predix est la conception d’applications mobiles pour épauler les agents de terrain. Par exemple dans la gestion des réseaux ferroviaires, dans la synchronisation des éoliennes, dans la maintenance des oléoducs ou pour d’autres tâches critiques dans des contextes où, souvent, la couverture réseau est de mauvaise qualité, voire inexistante.

Il est assez rapidement apparu à GE Digital que, Cloud ou pas Cloud, ces applications qui reposent sur Predix devait fonctionner hos-ligne. Un défi de taille pour la branche IT de General Electrics.

« Les agents de terrain ont besoin d’être au bon endroit, avec la bonne information. Le off-line est primordial lorsqu’il s’agit d’aller au plus près du champs d’intervention », confirme Himagiri Mukkamala, Responsable Technique de Predix chez GE Digital.

C’est là que Couchbase, fournisseur de base de données NoSQL, est entré en jeu. Son SGBD Couchbase Mobile offrait en effet des fonctionnalités de synchronisation que recherchait GE. Les données sont stockées sur les terminaux, en local, lorsqu’ils ne peuvent pas se connecter à Internet. Puis les données sont automatiquement envoyées au back-end (Couchbase Server) dès que la connexion redevient accessible.

« GE aurait très bien pu faire cela lui-même. Ils ont les ressources et les talents nécessaires pour cela », concède Wayne Carter, Chief Architect en charge de la mobilité chez Couchbase. « Mais ils ont fait le choix de nous confier ces problèmes de gestion et de synchronisation des données pour pouvoir se concentrer sur le cœur de leur offre. Ils ont estimé que c’était la meilleure approche ».

Digital Twin

Predix est à la fois utile pour développer des applications mobiles et pour faire du prédictif sur les données remontées. Les deux se complètent évidemment : la plateforme de GE Digital collecte et évalue les informations issues des applications pour vérifier que les opérations effectuées sur les machines sont bien conformes et/ou pour aider les intervenants en cas de problèmes.

Le but final – demandé par les clients - est de prévenir des interruptions, souvent très couteuses, sur des systèmes et des appareils hautement critiques – comme des avions, des pipelines ou des équipements médicaux.

« La seule et unique question que se posent tous nos interlocuteurs c’est : est-ce que ma machine va fonctionner quoi qu’il arrive ? », constate Himagiri Mukkamala.

Une turbine à combustion par exemple - couramment utilisée dans l’aéronautique ou dans la production d’électricité - utilise un combustible (gaz, fuel, kérosène, ou du pétrole lourd par exemple) et de l’air pour produire de l’énergie. Une application mobile développée avec Predix permet à un agent de collecter les données de la turbine et de les envoyer au back-end pour faire un diagnostic. Le back-end (Predix) les compare au comportement prévue de la machine par simulation (un Digital Twin). Si la température ou la pression dans la chambre de combustion dépasse un certain niveau, Predix alerte l’analyste qui peut ouvrir un ticket pour une intervention chez le client.

Du côté des agents, l’application permet d’enregistrer les dysfonctionnements techniques et même de tirer parti du GPS pour commander directement des pièces de rechange au fournisseur le plus près du lieu d’intervention.

Hors-ligne et intégration, deux exigences industrielles

Les fonctionnalités disponibles hors-lignes sont de plus en plus importantes et demandées dans l’industrie. C’est en tout cas ce que constate Jason Wong, du cabinet Gartner.

« Plus vous pouvez stocker en local sur l’appareil nomade… meilleure sera la performance de l’application, et meilleure aussi sera l’expérience utilisateur », explique-t-il. « Une application qui sait fonctionner hors ligne n’est pas simplement utile quand il n’y a pas de réseau. Elle est également adaptée aux faibles débits, ou aux connexions instables. Ou quand la situation exige des réactions très rapides – quand vous parlez en face à face à votre client par exemple ».

En plus du hors-ligne, les stratégies mobiles industrielles ont une autre exigence. Elles doivent s’interfacer avec l’existant IT. Là encore, Couchbase a apporté une solution clef en main à GE.

Les applications créées avec Couchbase et Predix peuvent en effet se connecter à d’autres systèmes (ERP, etc.) grâce à une passerelle et des composants d’intégration, disponibles depuis  Predix, et qui s’appuient sur les API de Couchbase.

« Il est très important de relier tous ces systèmes », conclue Himagiri Mukkamala. « Dans un monde idéal, toutes les données se trouveraient dans un seul gros système unifié, mais ce n’est pas comme cela dans la vraie vie ».

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close