InfluxData rapproche un peu son Cloud de sa version Enterprise

Dans sa version 1.3, InfluxCloud se rapproche des fonctions proposées par l’édition Enterprise d’InfluxData.

InfluxData affine ses modèles de déploiements. La société californienne, spécialisée dans la gestion des données dites Times Series, a ajouté le support des composants OpenSource Chronograf et Kapacitor à InfluxCloud, rapprochant le niveau fonctionnel de son service Cloud de celui de l’édition Enterprise de sa technologie.

Pour mémoire, InfluxData fait partie de ces sociétés qui ont décidé de se positionner sur le segment des technologies de l’IoT. InfluxData développe un framework Open Source, composé d’une base de données dédiée aux données chronologiques, et des composants Open Source capables de collecter, d’intégrer et de transformer les données en temps réel, issues de réseaux de capteurs ou des systèmes tiers, de visualiser ces données et surtout de les rendre utilisables par des applications tierces.  Cette architecture, nommée TICK par InfluxData – et dont chaque composant est disponible gratuitement à l’Open Source – sert de base à une édition Enterprise d’InfluxData et enfin d’une version Cloud InfluxCloud, hébergée aujourd’hui sur AWS.

La volonté d’InfluxData est de proposer ainsi un socle pour rendre consommables ces données chronologiques. Ces données ont la particularité de porter des informations collectées à intervalles réguliers sur une période donnée – comme les données propres à l’IoT ou encore les événements d’une application. Outre l’IoT, InfluxData positionne sa plateforme sur le terrain du monitoring d’applications et de systèmes. Ces données suivent toutefois un cycle différent des données classiques et ont des contraintes distinctes en matière de traitement, comme l’avait indiqué Evan Kaplan, le CEO de la société, lors d’une rencontre à San Francisco. 

Vers une plateforme complète dans le Cloud

Cette version d’InfluxCloud (dans sa déclinaison 1.3) permet « aux développeurs de bénéficier d’un peu plus de l’ensemble de la plateforme sans avoir à configurer et gérer l’infrastructure », explique Tim Hall, le vice-président Produits d’InfluxData, dans un communiqué.

L’intégration Chronograf permet logiquement de créer des tableaux de bord et des visualisations de données pour analyser, par exemple, la détection d’anomalies, et donc d’alertes. Via Chronograf, les données peuvent également être interrogées via un sous-ensemble de SQL. L’ajout de Kapacitor est d’autant plus important qu’il permet aux utilisateurs de créer leurs propres règles de détection et de connexion à leurs systèmes. Logiquement, cela est également accompagné de fonctions de stockage désormais adaptées à l’usage. Les utilisateurs peuvent gérer leurs capacités en fonction de leur besoin. Cela porte également sur la sauvegarde.

 

Pour approfondir sur Base de données

- ANNONCES GOOGLE

Close