Microsoft va dévoiler une interface graphique web pour l'administration de Windows Server

A l'occasion de sa conférence Ignite, qui s'ouvrira la semaine prochaine, Microsoft devrait dévoiler le projet Honolulu, une interface graphique en mode web pour l'administration de son OS serveur et pour l'administration des clusters hyperconvergés combinant Windows Server, Hyper-V et Storage Spaces Direct.

Microsoft a utilisé le blog Windows Server pour lever le voile sur une nouvelle interface d’administration web pour Windows Server qui fera ses débuts en préversion technique durant la conférence Ignite à l’occasion du lancement de la dernière mouture de l’OS serveur de la firme.

Baptisée « Projet Honolulu », l’interface d’administration web a été conçue pour permettre l’administration des fonctions traditionnelles de Windows Server, mais également pour supporter des scénarios de déploiement hyperconvergents (qui combinent Windows Server, l’hyperviseur Hyper-V et la technologie de stockage distribué Storage Spaces Direct).  

Selon Microsoft, la nouvelle interface graphique est « hautement recommandée pour Windows Server version 1709 », mais aussi pour « plusieurs » autres moutures de l’OS (dont vraisemblablement Windows Server 2016 et certains de ses prédécesseurs).

Simplifier l'administration et le pilotage de Windows et des environnements hyperconvergés Microsoft

En développant une interface d’administration web pour Windows, Microsoft entend s’affranchir de sa console historique MMC (Microsoft Management Console). La MMC ne peut en effet fonctionner que sur des postes équipés de Windows ce qui est une barrière à l’adoption pour certains utilisateurs. La mise en œuvre d’une interface d’administration multiplate-forme pourrait faciliter l’adoption de Windows Server alors que Linux s’impose de plus en plus face à l’OS pour datacenter de l’éditeur de Redmond.

Microsoft semble désireux de trouver un subtil équilibre entre PowerShell pour les amateurs d’administration et d’automatisation en mode CLI, sa nouvelle interface web et les outils avancés de System Center Operations Management Suite.

L'interface d'administration "Honolulu", ici pour le pilotage d'une infrastructure hyperconvergée. (cliquer sur l'image pour agrandir)

Selon Microsoft, la préversion technique (ou Technical Preview) du projet Honolulu sera disponible en téléchargement à la fin de la semaine prochaine (soit durant la conférence Ignite). L’un des scénarios mis en avant pour l’utilisation de l’outil est le pilotage et le déploiement d’environnements hyperconvergés motorisés par Windows Server. L’interface graphique Web permettra ainsi de provisionner et d’administrer des VM, des volumes de stockage et des serveurs au sein d’un cluster Windows Server. Elle offrira aussi la possibilité de superviser l’état des serveurs, la performance de chaque élément du cluster (disques, volumes, VM, serveurs…).

Selon Microsoft, l’outil a fait l’objet d’une phase de bêta privée auprès d’environ 150 clients au cours des cinq derniers mois.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close