Cet article fait partie de notre guide: Hyper-V : 5 conseils pour mieux gérer vos VM

Hyper-V : différence entre Snapshot et VSS

S'ils sont un outil de gestion important, les Snapshots ne remplacent pas les back-ups. Découvrez à quoi servent ces Snapshots et comment ils fonctionnent.

Les snapshots constituent un outil important à la disposition des administrateurs Hyper-V. Avec eux, vous pouvez restaurer un état antérieur du système : ce qui raccourcit la durée de récupération. Toutefois, si vous ne savez pas les utiliser correctement, vous vous exposez à de graves difficultés et risquez de ralentir par inadvertance les performances de la machine virtuelle. Avant de prendre vos propres instantanés virtuels, assurez-vous donc de savoir quand et comment utiliser une capture avec Hyper-V.

Qu’est-ce qu’une capture instantanée avec Hyper-V ?

Contrairement aux apparences, il n’est pas simple de définir ce qu'est un snapshot de Hyper-V. Le plus important est de bien différencier Volume Shadow Copy Service (VSS) de la capture instantanée du gestionnaire Hyper-V. Si les deux servent à restaurer une machine virtuelle à un état antérieur, leur fonctionnement est radicalement différent.

Le service VSS opère au niveau bloc du système de fichiers et sauvegarde uniquement les informations du disque ; la capture instantanée du gestionnaire Hyper-V capture les informations du disque et de la mémoire d’une machine virtuelle dans un fichier .AVHD (Automatic Virtual Hard Disk) de suivi des modifications. Contrairement aux clichés VSS, les snapshots du gestionnaire Hyper-V ne constituent pas une solution de sauvegarde ni de reprise après désastre. Utilisez-les plutôt comme un outil de dépannage en cas de problème suite à une modification de la configuration ou une mise à jour corrective.

Comment fonctionnent les snapshots du gestionnaire Hyper-V et à quoi servent-ils ?

Un snapshot Hyper-V est un disque de différenciation qui stocke les modifications, ou différences, qui seraient sinon écrites sur le disque virtuel d’origine. Comme la machine virtuelle continue d’évoluer, ce disque continue d’augmenter en volume. Les captures VSS sont différentes en ce qu’elles créent une copie de l’image du disque à un moment donné. Voyez plutôt la capture instantanée du gestionnaire Hyper-V comme une option d’annulation que comme une sauvegarde indépendante.

Les captures d’Hyper-V sont extrêmement utiles pour restaurer rapidement une machine virtuelle à un état antérieur lorsqu’un administrateur se rend compte qu’une mise à jour a échoué ou qu’une modification de la configuration a eu des conséquences inattendues. Les disques de différenciation ont toutefois un inconvénient : sans surveillance, leur taille croissante peut ralentir les performances d’une machine virtuelle et fragmenter un disque dur.

Comment faire un snapshot avec Hyper-V ?

Beaucoup d’administrateurs choisissent de créer des snapshots juste avant d’apporter une modification à risque pour l’état d’une machine virtuelle. La création même d’une capture avec le gestionnaire Hyper-V de la console de gestion de Microsoft est toute simple : il suffit de cliquer avec le bouton droit sur une machine virtuelle et de sélectionner Snapshot (Capture instantanée).

La durée nécessaire pour effectuer la capture dépend de nombreux facteurs, dont la taille de la machine virtuelle et la charge d’E/S globale du disque.

Pensez à supprimer et à fusionner les anciennes captures dont la croissance continue pourrait affecter les performances.

A noter que depuis Windows Server 2012, les snapshots Hyper-V peuvent être fusionnées et entièrement supprimées sans arrêter la machine virtuelle. Cette fusion à chaud fait gagner du temps et évite des soucis aux administrateurs qui mettent à jour des VM sans risquer des interruptions de service supplémentaires (une pour mettre à jour et une seconde pour supprimer la capture). Une fonctionnalité inspirée de VMware.

Pour approfondir sur Hyperviseurs

- ANNONCES GOOGLE

Close