Quel est le potentiel de l’Internet des objets pour l’entreprise ?

L’émergence de l’Internet des objets soulève plusieurs questions. A commencer par : que peut-il apporter aux DSI et comment s’y préparer ?

Alors que de plus en plus d’appareils, d’appliances et de machines deviennent connectées, il est temps de bien déterminer ce en quoi consiste l’Internet des objets, ses usages, et son potentiel pour l’entreprise.

L’Internet des objets est le concept d’un monde dans lequel la plupart des objets animés et inanimés sont équipés de capteurs transmettant des données via des connexions sans fil. Suivant cette idée, tout ce que l’on peut imaginer être connecté à Internet est appelé à l’être dans le but ultime d’assurer la réalisation de tâches plus efficaces car plus automatisées.

La connexion de tout objet à Internet est en marche, à rythme qui va croissant. L’essentiel de la technologie nécessaire à un monde intégralement connecté existe déjà. Et son potentiel peut déjà être entrevu à travers des innovations telles que les vêtements connectés et les thermostats intelligents. Les standards sont en cours d’élaboration pour piloter le développement d’appareils et d’applications qui permettront à l’Internet des objets de progresser.

En entreprise, l’Internet des objets peut être utilisé pour automatiser et superviser tout ce qu’il est possible d’imaginer. Par exemple, l’éclairage et la climatisation d’une salle de réunion pourraient être mis en route lorsqu’ils “perçoivent” la proximité de votre smartphone, ou votre poste de travail pourrait démarrer lorsque votre voiture indique que vous êtes à cinq minutes d’arriver au bureau. Etre capable de garder une trace toutes les données produites par des appareils connectés et utiliser pour automatiser des tâches manuelles chronophages sur le lieu de travail pourrait faire des merveilles en termes de productivité.

Mais l’Internet des objets va ajouter une couche de complexité sans équivalent, en particulier en ce qui concerne la supervision quotidienne des centres de calcul et l’administration des terminaux. Des téra-octets de données viendront saturer les ressources de stockage et la bande passante dans les centres de calcul qui n’auront pas été préparés pour faire face au trafic que vont générer les appareils interconnectés.

De fait, chaque acteur de l’Internet des objets génère et transmet des données. Les entreprises vont donc avoir besoin d’accroître significativement leurs ressources de stockage et de bande passante.

De nouvelles règles de gestion du trafic seront également nécessaires pour prévenir que la congestion du réseau ne pénalise des applications critiques. L’Internet des objets ne pourra pas être immédiatement une réalité pour les entreprises dont le réseau est déjà arrivé à saturation : elles devront au préalable mettre à niveau leurs infrastructures. En outre, si les équipes IT ne sont pas préparées, tenter d’implémenter de l’automatisation via l’Internet des objets pourrait être désastreux, tout particulièrement en matière de sécurité.

Adapté de l’anglais par la rédaction.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close