Definition

Base de données relationnelle

Cette définition fait partie de notre Guide Essentiel : Le Grand Guide des Bases de Données (part. 1) : les bases relationnelles

Une base de données relationnelle est une collection de données organisées sous la forme de tables  définies de façon formelle, à partir desquelles les données sont accessibles et assemblées sans avoir à réorganiser les tables de la base de données. Le concept de la base de données relationnelle a été inventé par E.F Codd alors chez IBM en 1970.

L’interface standard pour une base de données relationnelle est le langage SQL (Structured Query Language). Les commandes SQL sont utilisées pour interroger de façon interactive les informations contenues dans la base et pour rassembler des données dans le cadre de rapports.

En plus d’être relativement faciles à créer et pratiques pour y accéder, les bases de données relationnelles ont également l’avantage d’être faciles à étendre. Une fois la base de données créée, une nouvelle donnée peut être ajoutée sans qu’il ne soit nécessaire de modifier les applications en place.

Une base de données relationnelle est un ensemble de tables contenant des données qui rentrent dans des catégories pré-définies. Chaque table contient une plus plusieurs catégorie(s) dans des colonnes. Chaque ligne renferme une instance unique de donnée des catégories définies par les colonnes. Par exemple, une base  de saisie de commande produits inclut une table qui décrit un client, avec son nom, adresse, le numéro de téléphone etc … Une autre table décrit la commande : le produit, le client, la date, le prix de vente, etc… Un utilisateur de la base obtient une vue de la base de donnée qui correspond aux besoins de l’utilisateur. Par exemple, un responsable de filiale pourrait obtenir une vue ou un rapport portant sur tous les clients qui ont acheté des produits après une date donnée. Un responsable des services financier de la même entreprise pourrait, à partir des mêmes tables, obtenir un rapport sur les comptes qui doivent être payés.

Lorsqu’on crée une base de données relationnelle, on peut définir le domaine des valeurs dans une colonne et contraindre ce qui s’applique aux valeurs des données. La définition d’une base de données relationnelle donne une table de metadonnées or une description formelle des tables, colonnes, domaines et constraints.

Cette définition a été mise à jour en août 2014

Participer à la conversation

1 commentaire

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

Comment alors puis-je faire pour en fin faire ma base de données sur le web
Annuler

- ANNONCES GOOGLE

File Extensions and File Formats

Close