Definition

DAM (Digital Asset Management)

Un DAM (Digital Asset Management) est une solution technique destinée à stocker, classer et rendre accessibles facilement des actifs numériques multimédias (les Digital Assets), à l’origine dans un cadre marketing. Il concerne aujourd’hui également les communicants (publicité) et les réseaux de distribution (PLV, catalogues, etc.).

Suite de l'article ci-dessous

Un DAM gère également les droits et les autorisations d’accès aux actifs en fonction des profils (équipe marketing interne, publicitaires, revendeurs, etc.). Par « actifs » numériques, on désigne des contenus allant des photos (packaging, pour les catalogues, etc.) aux fichiers audio (musique, podcast), en passant par les vidéos et tous les fichiers de créations (Photoshop, etc.).

Sous le capot, un DAM est une infrastructure qui permet de stocker et de gérer les actifs numériques. S’y ajoute une fonction de recherche pour aider à identifier, localiser et récupérer un contenu grâce aux métadonnées que le DAM peut également automatiser grâce à l’intelligence artificielle (tagging automatique, etc.).

Une plateforme DAM est généralement considérée comme un sous-ensemble de l’ECM (Enterprise Content Management) qui couvre, lui, tout le patrimoine de contenus d’une organisation ; dont le PIM (Product Information Management), qui à la différence du DAM, gère les informations spécifiquement liées aux produits (composition, dimensions, etc.).

Parmi les avantages d’un DAM, on cite souvent la centralisation des actifs multimédias qui permet de mieux contrôler leurs usages, notamment en externe, ce qui contribue à améliorer la cohérence de marque (les mêmes photos du produit, validées en interne, seront présentes dans tous les magasins).

L’indexation claire des ressources multimédias et créatives – qui en deviennent plus facilement trouvables – facilite également leurs réutilisations.

Cette définition a été mise à jour en septembre 2020

Pour approfondir sur Gestion de contenus

Close