Definition

Intrication quantique

Contributeurs: Philippe Ducellier

Le principe d'intrication quantique est la faculté qu'ont deux particules à répercuter instantanément une modification faite à la première sur la deuxième, quelle que soit la distance qui les sépare, à partir du moment où elles ont été intriquées.

L'existence du principe d'intrication a longtemps été source de débat dans la communauté scientifique.

Albert Einstein préférait l'hypothèse des particules intriquées ayant des états déterminés avant leur mesure ou des « variables cachées locales ».

Preuve de l'intrication

Il a fallu attendre 1981 pour que le français Alain Aspect démontre expérimentalement la violation des inégalités de Bell et l'existence de l'intrication telle que la conçoit la physique quantique, c'est à dire avec des états indéterminés avant la mesure et donc un lien, quelle que soit la distance, entre les deux particules.

Pour Thierry Breton, président de l'ESN Atos qui travaille sur l'ordinateur quantique, cette expérience reste « une véritable révolution pour tous ceux qui se passionnent pour la physique quantique depuis toujours ».

« Bien sûr, j'aurais préféré donner raison à Einstein. Cela aurait été plus intuitif et finalement plus simple à expliquer », raconte de son côté Alain Aspect dans les colonnes de Libération daté du 17 mars 1998. Car aujourd'hui encore, l'explication de ce lien entre particules reste un mystère, même si plusieurs hypothèses sont avancées.

Pas une téléportation quantique

L'intrication a été souvent interprétée, à tort, comme de la téléportation. Cette manière de présenter les choses a le don de hérisser Alain Aspect.

« On évoquait la possibilité de télégraphier plus vite que la lumière, voire dans le passé », se souvient le chercheur en évoquant le déferlement médiatique qui a suivi les publications des résultats de son expérience. « Or, dans notre expérience, ni la matière, ni la lumière, ni même l'information ne sont instantanément transférées. Il n'y a que certaines propriétés quantiques qui semblent voyager dans l'espace temps ».

« Le principe de localisation disparaît et le système demeure », renchérit Thierry Breton, avec qui collabore Alain Aspect autour du projet d'Atos d'un ordinateur quantique.

Transferts de données potentiellement inviolables

Thierry Breton - qui est également président de l'Association Nationale de la Recherche et de la Technologie et membre de l'Académie des Technologies - répugne lui aussi à comparer l'intrication à de la téléportation quantique. « C'est un très mauvais terme parce qu'il a des connotations qui sont plus liées à la Science Fiction », tranche-t-il sur France Culture en 2017 ajoutant dans la foulée que justement, ce n'est pas de la science fiction.

« On fait aujourd'hui de l'intrication. Alain Aspect a été le premier. Et Nicolas Gisin, à Genève, a réalisé des expériences - plus que des expériences en fait - en utilisant l'intrication pour crypter sur plusieurs kilomètres de façon totalement inviolable des transferts d'informations », s'enthousiasme-t-il.

Avec ces différentes avancées théoriques et expérimentales, « on imagine tout ce que cela peut produire, notamment en matière de sécurité de transfert des données », conclue Thierry Breton.

Cette définition a été mise à jour en janvier 2019

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

File Extensions and File Formats

Powered by:
Close