Definition

Zoning

Dans un réseau de stockage Fibre Channel (ou SAN), le zoning permet de définir quels hôtes ont le droit de communiquer avec les nœuds de stockage. Chaque hôte ou baie de stockage peut être membre de plusieurs zones dans le SAN. Pour l’essentiel, le zoning permet à un administrateur de contrôler précisèment qui peut voir quoi dans un SAN.

Le zoning est un service rendu par la fabrique SAN Fibre Channel. Il agit à la fois comme un mécanisme de sécurité (le zoning empêche un hôte non autorisé de se connecter à des ressources de stockage pour lesquels il n’a pas les droits d’accès), et permet également de limiter les communications d’hôte à hôte.

Le zoning Fibre Channel peut s’effectuer par numéro de port sur un switch (on parlait historiquement de hard zoning) ou par numéro de World Wide Name (l’identifiant unique d’une carte ou HBA Fibre Channel). On parlait dans ce dernier cas de « soft zoning ». Le soft zoning est Aujourd’hui la méthode privilégiée de zoning d’un SAN du fait de sa plus grande flexibilité et de son adaptation aux environnements virtualisés. Mais dans certains environnements comme le FICON (la technologie de connectivité mainframe basée sur Fibre Channel) des grands systèmes IBM, l’usage du hard zoning reste de rigueur.

Le Zoning est une pratique courante sur les SAN, qui permet de limiter les corruptions de données mais aussi d’accroître la sécurité. Il peut toutefois compliquer la gestion du SAN à très grande échelle, notamment lorsqu’il faut modifier fréquemment les paramètres de zonage dans un environnement très mouvant, où lorsqu’il faut provisionner rapidement un grand nombre d’hôtes et de baies de stockage.

Cette définition a été mise à jour en septembre 2014

En savoir plus Zoning

Pour approfondir sur SAN et NAS

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

File Extensions and File Formats

Close