Renault Sport F1 réfléchit aux appliances VxRail de VCE

L’équipe de Renault Sport Formule 1 revient sur son projet d’analyse de données collectées sur les circuits via un déploiement d’infrastructure convergente.

L’équipe Renault Sport Formula 1 envisage de déployer les appliances hyperconvergées VxRail de VCE pour réaliser des analyses sur circuits des performances de ses véhicules les jours de course.

Renault a finalisé le rachat de Lotus F1 en décembre 2015, marquant ainsi son retour sur les circuits de Formule 1, en tant que constructeur – et ce dès la saison 2016.

Renault opère deux VCE Vblocks sur son site de production qui sont utilisés à l’échelle globale de l’entreprise, ainsi qu’un modèle d’entrée de gamme Vblock 200. Ce dernier offre une source de puissance de calculs portative qui peut être utilisée pour analyser de grandes quantités de données télémétriques générées par les véhicules en temps réel durant la course.

Pour Antony Smith, en charge de l’infrastructure chez Renault, qui s’est exprimé chez nos confrères de ComputerWeekly (groupe TechTarget, propriétaire du MagIT), « l’accès à ces informations est clé pour développer et corriger la stratégie de course définie par l’entreprise. »

« Un flux de données est extrait en temps réel des autos et nous l’utilisons pour prendre des décisions avisées sur le choix des pneus, les arrêts aux stands, ainsi que sur les performances du pilote et du véhicule », affirme-t-il. « Nous effectuons également des simulations tout le long de la course pour évaluer la meilleure stratégie car au final, il s’agit pas d’avoir uniquement la voiture la plus rapide du circuit. Vous devez également avoir une stratégie en place pour prévoir les arrêts aux stands. Et cela nécessite une bonne quantité de puissance de calcul. »

VxRail dans le portefeuille de VCE

Le Vblock 200 utilisé par le groupe est vieux de 2 ou 3 ans et a atteint à peine son point de rupture, avec les centaines de VM utilisées pendant une course, soutient encore Antony Smith. Toutefois, Renault considère le fait de le remplacer par une autre technologie VCE, plus légère et par des appliances 2U VxRail dont le lancement est prévu pour bientôt.

Ces dernières ont été présentées comme des appliances à destinations des PME ou encore des filiales de multinationales. Elles embarquent des fonctions de virtualisation, de stockage et de protection des données, le tout packagé dans une unique infrastructure convergée.

« Il s’agit d’une appliance qui embarque les outils de VMware et a été imaginée pour compléter le portefeuille existant de VCE », explique Nigel Moulten, CTO de VCE. Les appliances sont livrées avec des licences pour vSphere, vCenter Server et VMware Virtual SAN, ainsi qu’avec RecoverPoint, l’outil de récupération de VM d’EMC.

« Elle peut être livrée avec des disques traditionnels ou SSD. Les utilisateurs peuvent également y associer une quantité de compute et de mémoire adaptée à leurs besoins », résume encore le CTO. Les versions full-Flash sont attendues pour le 1er juin 2016.

 VxRail, une économie de coût

Pour Renault, la VxRail dispose d’avantages certains qui pourraient pousser la Vblock hors du périmètre du groupe. « Une Vblock est certes adaptée à un environnement de bureau, mais si vous devez voyager à travers le monde, elle est peu lourde », explique encore Antony Smith.

« Avec la Vblock 200, vous déplacez près de 350 kg. Vous pouvez potentiellement passer à 50 kg avec une appliance 2U  VxRail. Et lorsque vous payez quelque 250 $ par kilo en fret, cela représente une économie de coûts. »

Antony Smith explique qu’une utilisation conjuguée de VxRail et de vBlock 200, alors placée sur le circuit, est envisageable pour des scénarii de récupération après sinistre. « Lorsque vous voyagez à travers le monde, les accidents sont inévitables. Nous avons été confrontés à des incendies par le passé où tout l’équipement IT a été perdu ou encore à des conteneurs perdus »,  commente-t-il. « Nous pourrions alors utiliser VxRail pour contrôler en permanence et recopier notre Vblock principal. Dans le cas d’une inondation ou d’un coup de foudre, nous aurions une solution de remplacement toute prête. »

Approfondir

Participer à la conversation

1 commentaire

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

Article totalement faux. Pas de VxRail en reflexion chez Renault Sport F1.
Annuler

- ANNONCES GOOGLE

Close