Retarus injecte les e-mails du SAP de Solvay dans Gmail

Envoyer 300 000 messages par mois, générés par 120 applications dans le groupe, sans perturber le fonctionnement de la messagerie électronique mise à disposition des utilisateurs (Gmail).

Envoyer 300 000 messages par mois, générés par 120 applications dans le groupe, sans perturber le fonctionnement de la messagerie électronique mise à disposition des utilisateurs (Gmail). C'est en somme le pari que devait relever Patrick Brandner, responsable de la fourniture des services sur les applications hébergées chez Solvay. Un pari qui se concentre en réalité sur SAP, l'ERP générant à lui seul "environ 97 % de la volumétrie totale : messages relatifs à la relation avec les clients ou fournisseurs ou messages adressés aux employés du groupe", explique Patrick Brandner. 

Afin d'éviter toute perturbation de la messagerie des utilisateurs et se doter d'une infrastructure capable de monter rapidement en charge (d'autres entités du groupe pourraient prochainement basculer sur ce mode de fonctionnement), le chimiste s'est tourné vers le service spécialisé de Retarus. Ce spécialiste des communications professionnelles interpose un buffer (hebergé par ses soins) entre SAP et les serveurs de Gmail, pour lisser la charge, sécuriser les transactions qui transitent via ce canal et offrir un haut niveau de disponibilité.

Dernière mise à jour de cet article : octobre 2012

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close