Facebook habille sa messagerie aux couleurs des Office Web Apps

Tous contre Google. Après avoir sorti un système de messagerie sociale vu comme un potentiel rival de Gmail, Facebook enfonce le clou et se lie à Microsoft pur intégrer les Office Web Apps à son Facebook Mail. Ecartant les Google Apps. La bataille des webmails se déplace petit à petit sur le front des suites bureautiques.

Facebook a finalement lâché sa bombe hier soir sur le marché de la messagerie en ligne. Après une semaine de rumeurs, le réseau social a dévoilé aux yeux du monde son projet Titan - nom de code du projet en interne -, un système de communication qui dépasse la messagerie email, selon les propos de Mark Zuckerberg, Pdg du groupe, pour fédérer des fonctions de messagerie instantanée, de SMS, d’email et de messages Facebook, bien sûr. En clair, une plate-forme communication unifiante qui laissera à l’utilisateur le choix du canal de communication sur lequel il veut être contacté. Facebook compte étaler l’ouverture de son service sur les prochains mois.

Mark Zuckerberg a également précisé que le système proposera un historique des messages afin de reproduire une forme de conversation à partir des emails, SMS et IM. Enfin, dernière composante clé, la boite de réception sera étroitement intégrée aux fonctions du réseaux social en filtrant les messages des amis sur le réseau social. Ces derniers seront ainsi priorisés.

Le Pdg a également indiqué que la VoIP et le support d’IMAP ne seraient pas présents dans cette première version mais figurent bien sur le feuille de route. Sans préciser de date.

Si Mark Zuckerberg s’est défendu bec et ongle contre tout offensive contre Google - la rumeur présentait ce système comme un potentiel Gmail Killer - , il apparait toutefois que Facebook vient quelque peu écorner un secteur où Google est omniprésent.

Rappelons qu’une semaine avant la sortie de ce Facebook Mail, les deux sociétés avaient échangé quelques amabilités, Google ayant bloqué la fonction d’importation de contacts Gmail dans Facebook. Ce dernier avait rapidement trouvé une parade, toutefois, en permettant aux utilisateurs Gmail de sauvegarder leurs contacts en local, pour les ré-injecter par la suite dans le réseau social.

Et cette bataille semble prendre également un autre tournant, sur le front des suites bureautiques en ligne. Car c’est avec Microsoft que Facebook a décidé de s’allier pour compléter son système de messagerie d’une visionneuse de documents Office. Et non avec Mountain View. Redmond et Facebook intégreront Office Web Apps à la messagerie afin de permettre aux utilisateurs ne disposant pas d’Office installé sur leur poste de travail de visualiser les fichiers Word, Excel et Powerpoint - mais pas de les éditer.

Pour mémoire, Office Web Apps représente une version hébergée des composantes de la suite Office inaugurée en juin 2010 - et présentée comme l’archi-rival des fameuses Google Apps, la suite bureautique en ligne de Google. Office Web Apps, sortie avec la version 2010 d’Office, est en effet la réponse de Microsoft à Google sur le terrain des suites bureautiques Saas. Un secteur que Redmond avait délaissé, laissant au passage quelques parts de marché à Google.


Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close