Avec le rachat de Terracotta, Software AG gonfle son offre à l’In-Memory et au cloud

Software AG surfe à son tour sur la tendance In-Memory et s'offre Terracotta, spécialiste du cache d’application Java Open Source EhCache et de la technologie de stockage de données en mémoire BigMemory. L’Allemand y adossera son offre Cloud et mitonne un PaaS pour 2012. Le tout sur fond de technologies Open Source, une première pour Software AG.

Software AG tapisse son offre Cloud avec de l’Open Source. Le groupe allemand, spécialiste du middleware et de la gestion de processus métier, a annoncé le rachat de Terracotta, connu notamment pour être un fervent spécialiste de la technologie In-Memory et, surtout, de la technologie de cache d’applications Java, Ehcache. La transaction, dont le montant n’a pas été communiqué, devrait être finalisée en juin 2011.

Terracotta est un éditeur de solutions Open Source dites commerciales dont le modèle économique repose sur le développement d’outils ouverts. Il délivre sur ces mêmes outils une offre de support, de maintenance, de certification et de fonctions dites à valeur ajoutée pour les entreprises qu’il inclut dans une formule estampillée Enterprise. La société développe sur ce modèle Ehcache, une technologie de cache d’applications Java très populaire dans la communauté Open Source et Quartz un ordonanceur Java.

Mais l’un des produits phare de la société est son offre BigMemory, une technologie de stockage de données en mémoire de type In-Memory - BigMemory peut stocker jusqu’à 1 To en mémoire - , qui est présentée comme une extension à la version Entreprise de Ehcache par Terracotta.

Cette pile Terracotta sera donc fondue aux outils webMethods et Aris de Software AG afin de les doter d’options de scalabilité et de traitement de données en volume et, donc, de gains de performance. Il créera au final le socle Cloud de l’Allemand, explique-t-il dans un communiqué. En février dernier, la firme de Karl-Heinz Streibich avait par ailleurs annoncé des versions Cloud de ses deux plates-formes. Les premiers fruits de l’intégration avec Terracotta devraient apparaitre dès le quatrième trimestre, a confirmé l’Allemand.

Vers un Paas

Mais au-delà de cette fusion technologique, Software AG compte bien s’appuyer sur les technologies Java de Terracotta pour prendre pied dans le Paas (Platform-as-a-service) et proposer une solution en 2012 qui “permettra de développer des applications dans le Cloud en Java, .Net et C++ notamment” explique Ari Zilka, fondateur et directeur technique de Terracotta, sur son blog. “Cette nouvelle option inclura la solution de données in-memory la plus scalable et la plus utilisée du marché, EhCache, combinée à BigMemory et Terracotta Server Arrays. Et elle sera basée sur des standards ouverts, fonctionnera avec la plupart des serveurs d’applications, des frameworks de développement et des solutions de stockage de données”, ajoute-t-il. Cette offre commune devrait permettre de “migrer votre application en local avec un simple cache, vers des environnements distribués à base de In-Memory.”

Outre un rachat stratégique, Software AG met également un premier pied dans l’Open Source, présentant cette acquisition comme “une extension des options du modèle économique du groupe”. L’Allemand indique par ailleurs qu’il entend conserver le modèle Open Source et s’engage à supporter les communautés liées à Terracotta.

PRO+

Contenu premium

Accéder à plus de contenu PRO+ ainsi qu'à d'autres offres réservées aux membres.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

En soumettant ces informations à LeMagIT.fr, vous acceptez de recevoir des emails de TechTarget et ses partenaires. Si vous résidez hors des Etats-Unis, vous consentez à ce que vos données personnelles soient transférées et traitées aux Etats-Unis. Politique de confidentialité

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close