Cebit 2012 : Software AG rapproche CEP et Big Data

Software AG a profité de l'édition 2012 du Cebit, la grand’Messe de l'informatique qui se tient Hanovre, pour dévoiler un peu plus ses intentions pour les technologies de Terracotta.

Software AG a profité de l'édition 2012 du Cebit, la grand’Messe de l'informatique qui se tient Hanovre, pour dévoiler un peu plus ses intentions pour les technologies de Terracotta. Et cela passera  bien par le cloud comme l’avait laissé entendre le groupe de Karl-Heinz Streibich, mais également par le monde très tendance du Big Data.

Software AG a ainsi annoncé son intention d’intégrer la technologie in-Memory BigMemory de Terracotta, à la plate-forme de gestion d’événements complexes (CEP - Complex Event Processing), webMethods Business Events. Ce rapprochement, qui devrait se concrétiser sur le marché d’ici la fin de la l’année, vise à positionner un peu plus l’éditeur allemand, bien connu dans le monde du middleware et de la gestion des processus métiers, sur le segment de l’analytique en temps réel. Big Data en somme.

Le groupe de Karl-Heinz Streibich a annoncé le rachat de Terracotta en mai 2011. A l’époque, Software AG présentait ce rachat comme une étape clé dans la construction de sa stratégie Cloud. Les technologies de Terracotta, comme EhCache, un cache d’application Java Open Source, ainsi que BigMemory, une technologie de stockage de données en mémoire, seraient le socle du Cloud à la mode Software AG et le fondement d’un Paas, permettant «migrer une application locale avec un simple cache vers des environnements distribués à base de In-Memory».

Avec l’intégration de BigMemory à webMethods Business Events, «notre vision consiste à proposer une plateforme de gestion des données par mise en cache qui répond aux besoins des applications transactionnelles et analytiques. Cette approche offre non seulement un accès en un temps record aux volumes immenses de données, tant pour les applications d'entreprise que les analyses, mais aussi une connexion avec une gamme d'outils analytiques et de stockage nouveaux et existants», explique Wolfram Jost, le directeur technique de Software AG. En ce sens, la solution du groupe proposera des outils de «traitement à la volée des flux d'évènements ainsi que des services de profilage et d'agrégation des données, permettant d'effectuer des analyses opérationnelles en temps réel». Les environnements transactionnel, analytique, relationnel/non relationnel, Hadoop/NoSQL ainsi que les réseaux sociaux seront supportés, indique encore Software AG.

Pour approfondir sur Editeurs

- ANNONCES GOOGLE

Close