Mimi Potter - Fotolia

Software AG : Wolfram Jost, CTO, quitte le groupe

Il est remplacé par Bernd Gross, à la tête des activités cloud et IoT, venu chez l’éditeur allemand via le rachat du spécialiste de l’IoT Cumulocity. Depuis la mi-août Sanjay Brahmawar, ex-Watson IoT, remplace Karl-Heinz Streibich à la tête du groupe. Une direction qui place l’IoT au cœur du nouveau Software AG.

La transformation de Software AG est aujourd’hui consommée. Cet éditeur historique de l’intégration inter-applicative a annoncé le départ de Wolfram Jost, son directeur technique (CTO) qui avait bâti une rampe de lancement pour  Software AG vers des terres peu explorées. Wolfram Jost va désormais se « consacrer à de nouveaux projets », indique la communication officielle de l’éditeur allemand.

Wolfram Jost avait poussé la porte de Software AG lors du rachat d’IDS Sheer en 2009. IDS Sheer avait complété le dispositif de Software AG en lui apportant une brique clé, celle du BPM, et de son produit toujours au catalogue de l’éditeur, Aris. Wolfram Jost était l’un des créateurs de la technologie.

Le CTO avait petit à petit mené la transformation de Software AG et accompagné la société  à prendre le virage du cloud et des applications dites modernes. Wolfram Jost était notamment à l’origine d’une vaste plateforme, la Digital Business Platform, qui consistait à pré-câbler les différents outils logiciels du groupe afin de l’orienter sur des cas d’usage type pour la transformation digitale des entreprises. Cette Digital Business Platform associe donc les briques webmethods pour l’intégration de systèmes (l’un des gros rachats structurants de Software AG), BPM avec ARIS, mais aussi analytique et temps réel avec Apama, une base de données In-Memory avec Terracotta, ou encore la gestion d’API. Une usine à transformation en somme où l’intégration de chaque composant est ici clé.

Peu à peu, Wolfram Jost avait guidé Software AG sur des cas d’usage liés à l’Internet des Objets, un environnement très gourmand en intégration de tout genre où l’éditeur a justement des cartes à jouer. L’éditeur a ancré ce positionnement via le rachat de Cumulocity, éditeur d’un Paas pour l’IoT, qui forme aujourd’hui l’épine dorsale des activités de l’éditeur. Avec le rachat de Built.io (iPaas),  un des derniers auxquels Wolfram Jost a participé, Software AG dispose désormais d’un « mega-Paas », comme le CTO nous l’avait expliqué.

Une équipe dirigeante très portée sur l’IoT

Son départ marque certes la fin d’une époque chez Software AG. Mi-2018, Karl-Heinz Streibich, CEO emblématique de Software AG depuis 14 ans, avait quitté ses responsabilités après avoir atteint l’âge limite pour exercer un poste de Pdg, selon la gouvernance de l’éditeur. Ce départ avait déjà marqué d’une pierre blanche la stratégie définitivement teintée IoT de Software AG. Sanjay Brahmawar, qui dirigeait les activités de Watson IoT chez IBM en Allemagne, avait pris le relai à la direction de l’éditeur allemand. Confirmant que l’Internet des objets industriels serait le premier relai de croissance du groupe.

Dans cette même logique, en 2018, les activités cloud et IoT avaient également été rassemblées dans une entité distincte, avec compte séparé, afin de leur donner leur autonomie. Leur modèle opérationnel est également distinct des autres départements du groupe, puisque ces activités disposent de leur propre R&D, de leur propre service marketing et commercial. Les rênes de cette division avaient été confiées au patron de Cumulocity, Bernd Gross. C’est justement ce dernier qui succédera à Wolfram Jost. « Bernd a réussi à positionner Cumulocity, faisant de Software AG un leader incontesté sur le marché mondial des plateformes IoT et d’intégration de périphériques », confirme d’ailleurs Sanjay Brahmawar, dans un communiqué. La boucle est ainsi bouclée.

 

Pour approfondir sur BPM

- ANNONCES GOOGLE

Close