Actualites

Aetherstore : Une alternative distribuée au NAS

Christophe Bardy

Basée à New-York sur la 5 e avenue, la jeune start-up AetherStore a développé une alternative aux systèmes NAS pour le partage de fichiers entre postes de travail.  L’idée de la société est tout simplement de mutualiser la capacité non utilisée des multiples postes de travail d’une entreprise pour en faire un vaste espace partagé.

L'accès à ce contenu nécessite un abonnement gratuit

En soumettant vos informations d'enregistrement à LeMagIT.fr vous acceptez de recevoir des communications par courriel de TechTarget et de ses partenaires. Nous vous encourageons à lire notre Politique de confidentialité qui contient des données importantes sur la façon dont nous recueillons et utilisons votre inscription et d'autres informations. Si vous résidez hors des États-Unis, en soumettant ces informations d'inscription, vous consentez à ce que vos données personnelles soient transférées et traitées aux États-Unis. Vous pouvez nous contacter à webmaster@TechTarget.com.

La technologie AetherStore permet dans la pratqieu de créer un espace de stockage à trois niveaux qui maintient une copie des données dans le cache local, réplique des données sur d'autres postes LAN et réplique également sur le clous.

AetherStore est en fait un système de stockage massivement distribué pour les ordinateurs Windows. Lorsque l’on installe le logiciel de l’éditeur sur un ordinateur, ce dernier  crée un volume qui apparaît comme un disque local, mais qui n’est en fait qu’une couche d’abstraction pour le volume distribué. Chaque nœud supplémentaire sur lequel on installe AetherStore rejoint le pool de stockage global et vient accroître sa capacité. Dans la pratique, chaque fois qu’un fichier est créé sur un poste, ses données sont immédiatement écrites en local (de façon synchrone) puis distribuées et répliquées de façon asynchrone entre les nœuds. Toutes les données sont chiffrées aussi bien en local que lorsqu’elles transitent via le réseau. Par défaut, le système maintient quatre copies de chaque « bloc » de données mais peut de façon autonome décider d’en réaliser un plus grand nombre si les postes se déconnectent fréquemment du réseau. 

Pour assurer que les données sont disponibles en permanence, AetherStore s’appuie sur deux approches complémentaires. Tout d’abord, l’espace disque local de chaque poste est divisé entre une partie partagée et une partie qui fait office de cache local. Les données les plus utilisées par l’utilisateur local ont donc ainsi une forte chance d’être dans le cache local en cas de déconnexion du réseau. AetherStore effectue aussi systématiquement une copie des données dans le cloud (les données sont automatiquement chiffrées et dédupliquées), ce qui assure que même dans le pire des cas, l’ensemble des données reste accessible par tous les postes (quoiqu’avec des performances réduites). 

Combiner les performances du stockage locale avec la résilience d'un système distribué

Le stockage AetherStore apparaît comme un disque local sur les PC du système distribué.

Comme l’explique Angus D. Macdonald, le directeur technique de la firme, l’approche choisie par AetherStore a plusieurs bénéfices. Tout d’abord, la technologie permet de concevoir un système de stockage partagé à très bas coût capable de fonctionner sur une large échelle géographique (la réplication sur le cloud permet en effet à plusieurs sites de mettre en commun leurs données). Ensuite, les performances du système sont pour l’essentiel excellentes du fait de l’utilisation d’une partie du disque local comme espace de cache, une approche qui pour la plupart des fichiers garantit des performances locales. Enfin, la résilience du système est selon la firme très élevée. Chaque agent local est en effet autonome et prend toutes les décisions nécessaires pour assurer la disponibilité des données. Par exemple si un poste se déconnecte du réseau diminuant ce faisant la redondance des données, les processus concernés initient automatiquement la création d’une copie additionnelle. Lorsqu’un poste est déconnecté du réseau de l’entreprise, il s’appuie en priorité sur son cache pour accéder aux données partagées et, si les données sont absentes du cache, recourt à la copie sur le cloud. Notons pour terminer que le système gère le versioning et sait donc maintenir plusieurs versions d’un même fichier, ce qui permet de revenir à un état antérieur en cas d’erreur. 

Notons pour terminer qu’AetherStore est totalement intégré avec Active Directory (et avec tout annuaire LDAP), ce qui permet une gestion transparente des droits des utilisateurs. 

AetherStore est sorti de la phase Alpha et est actuellement en bêta test auprès de plusieurs dizaines de clients aux États-Unis, au Brésil et en Inde. La firme vise en priorité le marché des PME à la recherche d’une solution simple et économique de partage de fichiers, mais aussi celui des agences de grands comptes. Elle estime aussi que sa technologie est bien adaptée aux pays dans lesquels l’alimentation électrique est aléatoire (une entreprise équipée de PC portables pourra ainsi disposer de l’équivalent d’un NAS sans investir dans un serveur et en assurant une protection et une disponibilité optimale de ses données même en cas d’interruption électrique). Le tarif est pour l'instant inconnu, mais la firme indique que le prix du logiciel lui permettra d'être très compétitif avec celui des systèmes NAS.  


Réagir à cet article Commentaire

Partager
Commentaires

    Résultats

    Participez à la discussion

    Tous les champs sont obligatoires. Les commentaires apparaîtront sous l'article.